Les Piliers de la Création comme vous ne les avez jamais vus

Les Piliers de la Création sont les étoiles de l’une des images les plus emblématiques jamais capturées par le télescope spatial Hubble. Récemment, la NASA a révélé une nouvelle image créée en combinant les données de rayons X de l’observatoire de rayons X Chandra de la NASA et des données optiques du télescope spatial.

La photo montre la région autour des piliers qui sont à environ 5700 années-lumière de la Terre dans des détails incroyables.

Piliers de la Création

La zone, la nébuleuse de l’Aigle, également connue sous le nom de Messier 16, contient une jeune grappe d’étoiles nommée NGC 6611. C’est également le site de la spectaculaire région de formation d’étoiles connue sous le nom de Piliers de la Création, située dans la partie sud de la nébuleuse de l’Aigle.

A l’aide de Chandra, les chercheurs ont détecté plus de 1700 sources individuelles de rayons X dans la nébuleuse de l’Aigle.

Les observations minutieuses de Chandra

Des identifications optiques et infrarouges des étoiles ont été utilisées pour nettoyer l’image. Celle-ci a révélé que plus des deux tiers des sources sont probablement de jeunes étoiles membres du groupe NGC 6611. La capacité unique de Chandra à résoudre et localiser les sources de rayons X a permis d’identifier des centaines de très jeunes étoiles et même certaines qui sont encore en train de se former, connues sous le nom de « protostars. »

Les observations infrarouges du télescope spatial Spitzer de la NASA et de l’Observatoire Européen Austral ont aussi révélé que 219 des sources de rayons X dans la nébuleuse de l’Aigle sont de jeunes étoiles entourées de disques de poussière et de gaz et 964 étoiles jeunes sans ces disques.

Les découvertes qui accompagnent l’image

Combinées avec les observations de Chandra, les données de Spitzer montrent que l’activité des rayons X dans les jeunes étoiles avec des disques est généralement moins intense que dans les jeunes étoiles sans disques.

Ce comportement est probablement dû à l’interaction du disque avec le champ magnétique de l’étoile hôte. Une grande partie de la matière dans les disques autour de ces protostars finira par être emportée par le rayonnement de leurs étoiles hôtes mais dans certains cas, une partie de celle-ci peut former des planètes.

Dans l’image, on peut observer que certaines sources de rayons X semblent être situées dans les Piliers.

Piliers de la Création Full

Mots-clés astronomieespace