Clicky

Les poupées sexuelles sont aussi très présentes sur les réseaux sociaux

Twitter, Instagram et les autres ne sont pas uniquement fréquentés par des êtres faits de chair et de sang. Les robots sont aussi très présents sur ces plateformes, de même pour les poupées sexuelles.

Relativement mal considéré, le marché des poupées sexuelles est pourtant en pleine expansion et de plus en plus d’entreprises se sont ainsi lancées sur le secteur depuis la fin des années 90.

Robots sexuels

Certaines ont d’ailleurs poussé le concept assez loin en développant des produits animés par une intelligence artificielle, des produits parfaitement capables de tenir des conversations ou de mimer des émotions.

Les poupées sexuelles, des twittos presque comme les autres

D’autres ont préféré miser sur la personnalisation en offrant à leurs clients des produits fabriqués sur mesure à partir de photos ou de vidéos.

Contrairement aux idées reçues, ces entreprises ne mettent pas uniquement l’accent sur les services sexuels de leurs produits dans leurs différentes campagnes de communication. Certaines préfèrent en effet présenter leurs poupées sexuelles comme des compagnons artificiels.

Au Japon, la poupée sexuelle a un statut complètement à part.

Les clients des entreprises spécialisées ne les achètent pas uniquement pour laisser libre cours à leurs fantasmes et ils finissent ainsi par développer de véritables relations avec leurs poupées, ou plutôt avec leur rabu dôru.

En France, la poupée sexuelle est également en train de trouver sa place sur le marché et Erena Ichinose en est un très bon exemple. Née à Hong Kong, cette poupée a en effet posé ses valises en France en 2015 et elle dispose désormais de son propre site et de son propre compte Instagram, un compte sur lequel elle n’hésite pas à partager des photos extrêmement coquines.

Parallèlement à sa présence en ligne, elle offre aussi ses services de mannequin pour des photos de mode ou de charme.

La tendance devrait se poursuivre dans les années à venir

Anya Manikinova est originaire de Metz pour sa part et elle est présente sur Twitter depuis 2014. Plus timide que sa camarade, elle passe le plus clair de son temps à se déguiser pour surprendre ses deux cents abonnés et elle n’hésite pas non plus à participer aux nombreux débats secouant la société.

Cette tendance devrait logiquement se poursuivre dans les années à venir. Consciences de l’évolution du marché, les entreprises du secteur vont en effet tout pour rendre leurs produits plus intelligents et plus réalistes.

Reste que de nombreux spécialistes se disent inquiets de l’impact de ces produits sur notre société. Certains chercheurs pensent en effet que les poupées sexuelles finiront par avoir un impact négatif sur notre sexualité et sur notre rapport à l’autre.

RED by SFR : un forfait 30 Go pour 10 € par mois !