Les propriétaires d’iPhone 8 dont l’écran a été remplacé devraient se méfier d’iOS 11.3

L’écran de votre iPhone 8 a été remplacé par un réparateur indépendant d’Apple ? Alors méfiez vous de la mise à jour iOS 11.3. Comme le rapporte Motherboard, la dernière version de l’OS d’Apple (qui comporte un certain nombre d’ajouts intéressants) prend très mal en charge les dalles non officielles utilisées par certains réparateurs ne travaillant pas directement pour la firme à la pomme.

On apprend notamment qu’iOS 11.3 a tendance à bloquer complètement l’interface tactile des terminaux profitant d’un écran issu d’un fournisseur « Third-Party« , comprenez non-agréé par Apple. En résulte une situation assez peu plaisante où l’affichage de l’iPhone concerné fonctionne normalement, à ceci prêt que la partie tactile en elle-même ne veut plus rien s’avoir. Heureusement, la chose n’est pas irréversible…

Les iPhone 8 dont l’écran a été remplacé par un réparateur indépendant d’Apple pourraient avoir du souci à se faire. La mise à jour iOS 11.3 prend très mal en charge les dalles non officielles.

Dans son enquête, le média américain explique qu’une part importante du problème vient très probablement du circuit qui assure le contrôle tactile de l’écran. Une petite puce qu’il conviendrait de changer pour rétablir les fonctionnalités tactiles de la dalle. Bien sûr, cela implique un nouveau démontage de l’iPhone 8 bloqué… ainsi qu’un coût supplémentaire pour l’utilisateur.

Apple chercherait à mettre des bâtons dans les roues aux réparateurs tiers…

On sait qu’Apple a tendance à être un poil sectaire et que la marque ne fait rien pour faciliter le travail des réparateurs tiers, mais pour certains d’entre eux, la firme chercherait volontairement à leur compliquer la tâche. Les réparateurs indépendants sont d’ailleurs de moins en moins nombreux à accepter de réparer l’iPhone X (par exemple), qualifié de véritable cauchemar au sein de la profession.

Motherboard indique notamment que si quelqu’un – qui n’est pas un employé d’Apple – change un écran d’iPhone X, le capteur de luminosité (qui permet de régler l’intensité du rétroéclairage en fonction de la luminosité ambiante) ne fonctionnera plus. Et ce même si le nouvel écran est une pièce officielle. La raison ? Apple aurait recours à des dispositifs spéciaux, empêchant les réparateurs tiers de faire leur boulot correctement. Un moyen de s’assurer que tous les iPhone seront à l’avenir réparés en interne.

Le capteur de luminosité n’est toutefois pas le seul composant concerné, on apprend également que le module Face ID serait lui aussi dans le même cas. Michael Oberdick, gérant d’un magasin de réparations dans l’Ohio, explique ainsi à Motherboard que « La caméra frontale de l’iPhone X est appairée à la carte mère » et que « si cette dernière est changée, la technologie Face ID ne fonctionnera plus« . Il ajoute par ailleurs que « bientôt Apple sera le seul à pouvoir remplacer une caméra frontale [d’iPhone X] tout en permettant à Face ID de fonctionner de nouveau« .

Un contexte qui effraye certains propriétaires de boutiques de réparations aux États-Unis. Toujours auprès de Motherboard, un autre gérant déclare qu’il « est vraiment facile d’en venir à penser qu’Apple fait en sorte de rendre les choses juste assez compliquées » pour que le recours à des réparateurs tiers ne soit plus dans l’intérêt des utilisateurs d’iPhone. « Cela me terrifie, car [Apple est] le fabriquant, et qu’au bout du compte c’est lui qui a toutes les cartes en mains » ajoute-t-il.

Comme le rappelle le site dans son enquête, nombreux sont les Américains qui comptent toujours sur les réparateurs indépendants pour réparer leurs iPhone endommagés. Si Apple devait continuer sur sa lancée, c’est tout un écosystème parallèle – basé sur des services de proximité – qui pourrait en pâtir…

Mots-clés appleiosiphone 8