Clicky

Les prostituées feraient bien de se méfier des drones, surtout aux Etats Unis

Amanda a environ 27 ans et elle se prostitue depuis plusieurs années pour gagner sa vie. Elle n’est pas la première à vendre ses charmes, bien sûr, mais elle s’est retrouvée sous les feux des projecteurs l’année dernière après avoir été filmée en plein ébat par… un drone. Elle vient de passer au tribunal et elle n’a eu d’autre choix que de plaider coupable, s’exposant du même coup à un an de prison ferme.

L’affaire s’est déroulée à la fin de l’année dernière dans l’Oklahoma. Amanda venait de se trouver un client, un certain Douglas, et ils étaient tranquillement en train de « faire connaissance » à l’avant du véhicule lorsqu’ils ont été interrompus par un bruit d’hélice.

Drone prostituée

C’est dingue ce qu’on peut faire avec un drone de nos jours.

Le client s’est retourné et il a alors remarqué qu’un drone était en train de filmer leurs ébats. Ni une, ni deux, il a cessé sa petite affaire et il est très vite parti sans demander son reste.

Brian Bates a filmé le rapport sexuel d’Amanda et de son client, à leur insu

Il ignorait cependant que le drone en question était piloté par un homme du nom de Brian Bates, un homme qui se défini lui-même comme un vigilante. Il se bat depuis plusieurs années contre la prostitution et il a lancé dans les années 2000 un portail dédié sur lequel il partage… des vidéos.

Des vidéos des passes des prostituées, bien entendu.

A la base, il a démarré avec un simple camescope mais il a pas mal développé son activité ces dernières années et il a notamment fait l’acquisition d’un drone pour filmer avec un peu plus de discrétion.

Après avoir filmé Douglas et Amanda, Brian a contacté la police pour leur transmettre une copie de la vidéo. Ils ont procédé à leur interpellation dans la foulée et Amanda vient de passer devant le tribunal.

Elle n’a évidemment pas pu nier l’évidence et elle a donc décidé de suivre les conseils avisés de son avocat et de plaider coupable. Le juge l’a alors condamnée à une peine de prison d’un an ferme.

Et pour Douglas alors ? Le juge n’a pas encore rendu son verdict mais il s’expose lui aussi à une lourde peine. Curieusement, les américains ne plaisantent pas avec la prostitution.

Mots-clés insolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.