Les restes d’une mystérieuse créature marine ont été retrouvés en Ecosse

Le monstre du Loch Ness serait-il mort ? La carcasse d’un animal marin inconnu a été découverte en Écosse.

La nouvelle a été partagée par de nombreux médias dont le site Daily Records qui précise que les restes de la mystérieuse créature ont été retrouvés échoués sur le rivage au sud du château de Greenan, au sud-ouest d’Ayr dans le South Ayrshire.

La carcasse présente la particularité d’être non seulement imposante, mais d’être également dotée d’une apparence quelque peu étrange. Selon les estimations, les ossements mesureraient au moins vingt pieds de long, ce qui équivaut à environ six ou sept mètres.

Un expert a été contacté par les journalistes pour tenter d’identifier les ossements et lever le mystère sur l’origine du spécimen.

Découvert lors d’une promenade

La mystérieuse carcasse a été découverte par Brian Cassells alors qu’il se promenait en compagnie de sa femme Julie et de leurs deux chiens. Interrogé par les journalistes, le mécanicien âgé de 55 ans raconte qu’il a d’abord pris les étranges ossements pour un simple filet de pêche ou un cordage de bateau. Ce n’est qu’en s’approchant de plus près qu’il s’est rendu compte de leur nature.

« On aurait dit une version géante de ces petits os que vous voyez quand vous ouvrez une boîte de saumon en conserve. » a-t-il confié aux journalistes. Pour Brian, ce sont peut-être ce qui reste de la nageoire d’un grand monstre marin. Il a bien sûr pris des photos qu’il a partagées sur Internet. Depuis, les clichés suscitent les interrogations sur la nature et l’origine de la fameuse créature.

Les restes d’un requin-pèlerin ?

Dans l’espoir d’éclaircir le mystère, un journal local a pris l’initiative de contacter un expert et lui demander son avis. Les photos prises par Brian ont été envoyées à David Bova, un chercheur retraité de Marine Scotland.

Le scientifique pense que la carcasse pourrait être les restes extrêmement décomposés d’un requin-pèlerin dont le squelette est surtout composé de cartilages et non d’os.

Comment ce requin serait-il arrivé là ? D’après les explications de M. Bova, les requins-pèlerins s’aventurent parfois du côté du Firth of Clyde. C’est parce que cette vaste étendue d’eau qui sépare l’Écosse et l’Irlande du Nord regorge de planctons qui sont leur principale source de nourriture.

L’explication se tient, mais pour l’instant, les photos de la mystérieuse créature continuent de faire le buzz et intriguer sur la toile.

Mots-clés insolite