Clicky

Les robots sexuels, un danger pour l’humanité ?

Noel Sharkey, un membre de la Responsible Robotics Foundation, a participé à un nouveau documentaire entièrement consacré aux robots sexuels, un documentaire dans lequel le spécialiste développe une théorie très intéressante. D’après lui, ces machines pourraient en effet représenter un danger pour l’humanité.

Noel Sharkey est né à la fin des années 40 à Belfast, en Irlande. Après avoir suivi pendant plusieurs années un cursus d’informatique, il a décroché un poste de professeur à l’Université de Sheffield.

westworld

L’homme est surtout connu pour ses nombreuses apparitions à la télévision britannique et il est ainsi intervenu, à titre d’expert en robotique, dans les émissions Robot Wars, Techno Games et Bright Sparks.

Sex Robots and Us, un documentaire consacré à notre rapport avec les robots sexuels

Noel Sharkey a donc présenté récemment un nouveau documentaire consacré à la question des robots sexuels. Intitulé « Sex Robots and Us », il se focalise avant tout sur l’impact de ces appareils sur les relations humaines et sur la société.

Dans ce documentaire, l’expert en robotique défend une thèse intéressante. Il pense en effet que les robots sexuels pourraient à terme représenter un véritable danger pour notre espèce en rendant le sexe à la fois trop facile et trop abordable. D’après lui, à terme, ces machines pourraient ainsi changer l’humanité et modifier en profondeur notre rapport à l’autre.

Ce n’est pas la première fois que Noel Sharkey tire la sonnette d’alarme. L’année dernière, il avait ainsi exhorté le gouvernement britannique à mieux encadrer la commercialisation de ces robots et à interdire notamment les poupées et les robots ressemblant à des enfants.

Les robots sexuels, un danger pour notre espèce ?

Ici, l’homme prend le problème sous un angle différent. Il pense en effet que notre espèce n’est pas programmée pour avoir des rapports sexuels à la demande et il estime donc que ces machines pourraient modifier notre comportement sexuel et nous pousser à nous focaliser uniquement sur notre plaisir en mettant tout le reste de côté.

Si sa vision semble pessimiste, il faut tout de même rappeler que les poupées et robots sexuels se développent de plus en plus et plusieurs maisons closes proposent ainsi à leurs clients des modèles réalistes en Allemagne, en Irlande ou même en Autriche. À Paris, une entreprise spécialisée dans la location de poupées sexuelles a également ouvert ses portes plus tôt dans l’année, provoquant un véritable vent de désapprobation chez certains élus.

Alors bien sûr, pour le moment, ces produits sont assez primitifs, mais plusieurs entreprises travaillent sur des modèles plus évolués, des modèles capables de tenir une conversation et de réagir aux stimulus extérieurs.

Dans ce contexte, on peut raisonnablement se demander si l’avenir dépeint dans Westworld ne finira pas un beau jour par devenir réalité.

Reste que le documentaire réalisé par BBC ne manque pas d’intérêt. Il est en effet animé par James Young, un des premiers cyborgs de notre histoire, et il va en plus à la rencontre de plusieurs spécialistes du marché à commencer par l’incontournable Sergi Santos, le créateur de Samantha.

Mots-clés nsfyrobotiquerobots