Les scientifiques ont détecté une galaxie qui se rapproche de notre Voie Lactée

L’expansion de l’Univers est un fait et toute la communauté scientifique s’accorde à dire que les objets qu’il contient tendent à s’éloigner les uns des autres au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, à en croire les observations et les images d’une galaxie en spirale située à 60 millions d’années-lumière de la Voie Lactée, Messier 90 est l’une des rares galaxies dont le voyage la fait se rapprocher de la Voie Lactée.

Crédits Pixabay

Les scientifiques sont parvenus à cette conclusion en étudiant les images provenant du télescope spatial Hubble. La fréquence de la lumière émise par cette galaxie particulière est en effet comprimée, de telle manière que cela renseigne les astronomes sur la direction que la galaxie prend dans l’espace. Il apparaît ainsi que Messier 90 se rapproche de nous au lieu de s’éloigner.

Messier 90 est à la fois rare et exceptionnelle disent les astronomes

Cette galaxie particulière se trouve dans la constellation de la Vierge, un groupe qui rassemble plus de 1200 galaxies. C’est donc une région de l’espace qui a une masse colossale. Et selon les scientifiques, les galaxies qui s’y trouvent sont capables de voyager à des vitesses élevées en suivant des trajectoires « bizarres et particulières », en raison des forces qui s’exercent.

Dans l’ensemble ces galaxies suivent le cours de l’expansion et voyagent tout en s’éloignant de nous. Mais pour une raison étrange, Messier 90 a dû suivre une trajectoire particulière qui fait qu’elle se rapproche de nous au fil du temps.

La lumière qu’elle émet tire sur le bleu, donc elle se rapproche

Comme vous le savez, les différents corps célestes émettent des rayonnements. Ces derniers renseignent les astrophysiciens sur leur composition, leur température, mais il s’avère également que l’on peut utiliser le spectre de ce rayonnement pour caractériser la direction de l’objet par rapport à l’observateur terrestre.

En observant Messier 90, les scientifiques se sont rendu compte que la lumière émise est décalée vers l’extrémité bleue du spectre, signe d’une fréquence plus élevée des longueurs d’onde émises.

Au contraire, pour les autres galaxies qui s’éloignent de nous, la lumière émise tend vers le rouge, ce qui indique une fréquence plus basse des longueurs d’ondes émises.

Les scientifiques en concluent que même si ses congénères de la constellation de la Vierge s’éloignent, Messier 90 va complètement dans la direction opposée.