Les selfies vous rendent moches

Les selfies sont partout, absolument partout, et il suffit de lancer Instagram, Twitter ou même Facebook pour s’en rendre compte. Les gens adorent se prendre en photo dans les postures et dans les tenues les plus invraisemblables, quitte à mettre leur vie en danger. Mais voilà, si l’on en croit une étude menée par des chercheurs de l’Université de Toronto, alors ces photos ne nous rendraient pas plus séduisants.

Historiquement, le selfie trouve ses origines au début du XXème siècle avec les Brownie de Kodak. A la fois simple et bon marché, cette série d’appareils photo n’a eu aucun mal à trouver sa place sur le marché.

Selfie sexy

Désolé mais les selfies ne vous rendent pas plus sexy.

Mais ces boitiers avaient une autre particularité : ils étaient cubiques.

Les selfies trouvent leurs origines au début du XXème siècle

Il était donc possible de les placer sur n’importe quelle surface plane et les gens avaient pris l’habitude de poser un miroir dessus pour se prendre en photo. La grande-duchesse Anastasia Nikolaïevna elle-même s’était adonnée à cette surprenante pratique quelques mois avant le début de la Première Guerre Mondiale.

Toutefois, le terme de « selfie » n’est apparu que plusieurs années plus tard, en septembre 2002, sur un forum australien du nom de ABC Online. C’est en tout cas ce que prétend la légende et elle dit aussi que le premier internaute à l’avoir utilisé était totalement ivre.

Très vite, cette pratique s’est popularisée, notamment grâce à l’avènement de… MySpace. La tendance s’est poursuivie ensuite avec Facebook, Instagram et toutes les autres plateformes du même genre.

Quoi qu’il en soit, des chercheurs travaillant pour l’Université de Toronto ont voulu mesurer l’impact réel que pouvaient avoir les selfies sur nos semblables.

L’étude a porté sur 198 étudiants

Après avoir sélectionné 198 étudiants (95 hommes et 103 femmes), ils leur ont demandé de se prendre en photo. Jusqu’ici, rien d’anormal, mais ce n’est pas fini car les organisateurs de l’étude ont ensuite photographié chaque participant à leur tour.

Là, ils ont présenté ces images à chaque étudiant et ils leur ont demandé de leur attribuer une note comprise entre 1 et 7. Ils ont tous estimé que leurs selfies les mettaient mieux en valeur que les photos prises par leurs accompagnants.

Fascinant, mais ils n’en sont pas resté là et ils sont ensuite passés par la plateforme Mechanical Turk pour faire évaluer toutes ces images par 178 personnes extérieures, des personnes qui ont aussi du les noter. L’idée, c’était de mesurer l’attractivité de ces images, bien entendu.

Contre toute attente, ces personnes ont presque toute préféré les photos prises par les organisateurs. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles leur paraissaient plus naturelles et moins narcissiques.

Moralité, les blogueuses beauté vont peut-être devoir penser à embaucher des stagiaires.

Mots-clés selfiessociologie