Les sites pornos collecteraient plus de données que les sites de streaming les plus populaires

Qui l’aurait cru ! Niveau collecte de données, les sites pornos l’emporteraient largement sur les sites de streaming. Dans un rapport récemment publié par Quartz, on apprend que les sites pour adultes collecteraient plus de données d’utilisateurs que les sites de streaming vidéo les plus populaires.

Ce rapport nous indique également que les internautes ont tendance à divulguer leurs informations personnelles pour pouvoir accéder aux contenus réservés aux adultes sur Internet.

Les sites pornos l’emportent aussi sur les sites de streaming en termes d’afflux des utilisateurs et de temps passé sur une page.

Ces sites collectent en effet les données des utilisateurs pour affiner les résultats qu’ils proposent à chaque internaute en fonction de leur recherche.

Les sites pornos, des mines d’or en termes de données

On pourrait penser que quand on parle de données, on entend seulement les identifiants de messagerie et les numéros de téléphone, mais cela ne se limite pas qu’à cela. Les sites pornos collectent également des informations comme les adresses IP, les préférences et les recherches antérieures.

Toutes ces données sont par la suite soumises et analysées par une intelligence artificielle utilisée par les sites pour adultes. L’IA est aussi utilisée pour extraire des données plus approfondies.

Mieux connaitre les utilisateurs grâce aux sites pornos

D’après le rapport de Quartz, les sites pour adultes seraient les meilleures sources de données sur les utilisateurs. Ils fourniraient des informations concernant ce qu’ils aiment regarder et la somme qu’ils dépenseraient sur ces sites. L’IA aiderait beaucoup dans la collecte de données.

Grâce à elle, les sites pourraient suivre les moindres faits et gestes de leurs abonnés comme le genre de contenu qu’ils visionnent, les éléments qu’ils visionnent à plusieurs reprises et même les moments où ils font pause. Contrairement au site de streaming, les sites pornos collectent les données de façon plus approfondie pour donner aux utilisateurs ce qu’ils veulent exactement.

À l’issue de ce rapport, la question qui se pose est la suivante : comment utiliser l’IA pour protéger les enfants des contenus pornographiques ? Certains sites ont déjà introduit des restrictions d’âge sur leur plateforme., mais cela ne semble pas suffire.

De leur côté, les sites pour adultes invoquent souvent des limitations techniques pour expliquer l’absence de mesure de filtrage, mais on peut raisonnablement penser qu’une IA capable de collecter autant d’informations sur le parcours d’un internaute serait aussi en mesure de déterminer son âge si on lui en laissait l’occasion.

Mots-clés nsfy