Clicky

Les Soul Flyers ont pris en vol un avion à 3 km d’altitude

Fred Fugen et Vince Reffet, aussi appelés les « Soul Flyers » sont deux grands passionnés des sensations fortes. Ils sont ce qu’on appelle les hommes volants. Équipés d’une combinaison ailée, la « wingsuit », ils n’hésitent pas à se jeter d’une falaise ou d’un avion pour quelques minutes de sensations extrêmement fortes. Dernièrement, ils ont réussi une prouesse théoriquement impossible : entrer dans un avion en plein vol.

Ils ont accompli cet exploit inédit en hommage de Patrick de Gayardon, l’inventeur de la wingsuit. Ces deux énergumènes sont associés depuis plus de quinze ans. Ce sont les triples champions du monde de parachutisme freefly, une discipline artistique de parachutisme libre.

Soul Flyers

Ce n’est pas tout le monde qui peut accomplir ce genre d’activité. Ils se sont longuement entraînés pour y arriver.

Une vidéo de deux minutes

Le 13 octobre 2017, les Soul Flyers se sont élancés depuis le sommet de la Jungfrau, dans les Alpes suisses, à 4.158 mètres d’altitude pour rejoindre un avion filant à cent quarante kilomètres à l’heure. Leur prestation leur a valu deux tentatives. La première n’était pas la bonne, il a donc fallu recommencer une deuxième fois.

Pour leur seconde tentative, Vince Reffet est entré le premier à cent trente-sept kilomètres l’heure et Fred Fugen l’a suivi quelques secondes plus tard. Leur prestation a été immortalisée sur un montage vidéo de deux minutes et vingt-deux secondes produit en collaboration avec RedBull.

Un projet dangereux

Fred Fugen et Vince Reffet se sont préparés pendant de longs mois pour ce projet baptisé « A door in the sky ». Vince Reffet raconte à l’AFP : « Parmi tous les projets de notre carrière, c’est définitivement celui d’entrer dans l’avion qui a été le plus fou et le plus intense. Je n’ai jamais eu autant de stress pendant autant de mois. »

Les Soul Flyers étaient conscients des dangers de ce projet. Fred Fugen a déclaré que le principal danger était de se cogner à l’encadrure de la petite porte de 1.58 mètre de large sur 1.25 mètre de long. Il explique : « Si tu rentres un peu fort, tu peux t’assommer, tu repars en chute et là, tu ne peux pas ouvrir ton parachute. »

Leur vidéo risque de faire le buzz sur les réseaux sociaux. Elle pourrait même surpasser celle qui a révélé les Soul Flyers en 2014.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !