Les spécialistes de l’IA tirent la sonnette d’alarme sur les algorithmes défectueux

L’intelligence artificielle se popularise de plus en plus et nous la retrouvons désormais partout. Sur nos smartphones, dans nos voitures et même dans notre maison. Malheureusement, le grand public ne pourra rien faire si les choses tournaient mal avec les IA, il n’a pas les bons outils.

Ce sont les spécialistes de AI Now, le meilleur groupe de recherches dans le domaine de l’IA qui l’affirment. Il se peut donc que nous soyons en danger vu que l’IA est bien intégrée dans notre quotidien.

IA

Même si le développement des IA est exemplaire, les experts issus des divers programmes de recherches reconnaissent aujourd’hui que le grand public à qui l’IA est destinée est vraiment négligé. Les solutions sont en cours d’élaboration et les nouvelles lois vont bientôt faire leur apparition.

Pour l’heure, on envisage des « scandales en cascade » et on ne sait pas encore si c’est juste une prévision alarmiste ou une réalité à craindre.

Les gouvernements et les entreprises privées sous les projecteurs

Pour améliorer leurs produits et pour mieux fonctionner, les gouvernements et les entreprises proposent les services d’intelligence artificielle. C’est la tendance de l’époque, mais il arrive que les algorithmes qui font fonctionner ces technologies tombent en panne.

C’est à ce niveau que les vraies questions se situent : que peuvent faire les particuliers s’ils sont confrontés à ce genre de chose ?

L’organisation IA Now avoue et admet qu’il y a réel fossé entre les concepteurs et les utilisateurs et le groupe d’experts estime également que les IA qui circulent actuellement sur le marché ne sont pas assez auditées.

En guise d’exemple, on a cité l’IA qui a fait des erreurs de recommandation de traitement lors d’un essai clinique combiné contre le cancer. Le monde entier attend des mesures strictes de ces fournisseurs d’intelligence artificielle.

Quelles sont les solutions probables ?

Afin de rectifier l’écart entre les concepteurs d’IA et leurs utilisateurs, des projets de loi sont en cours d’élaboration. IA Now a également sorti une liste de 10 recommandations pour les gouvernements qui utilisent l’IA dans leur gestion.

Ils cherchent également à mettre en place un système d’audit d’intelligence artificielle pour que les particuliers puissent trouver des solutions s’ils sont confortés à un problème d’IA. Les fournisseurs d’IA de leur côté sont encouragés à mieux examiner leurs algorithmes.