Les spermatozoïdes n’ont plus rien à envier à Iron Man

Iron Man n’est plus le seul à avoir son armure. Non, car des chercheurs allemands viennent de lever le voile sur une nouvelle invention totalement surprenante. Le Spermbot, c’est son nom, se présente effectivement comme une armure entièrement pensée pour… nos spermatozoïdes. Et attention car cette dernière fait même office de système de propulsion.

L’infertilité masculine est une réalité et elle touche ainsi des millions de personnes à travers le monde. Elle est le plus souvent liée à un défaut de nombre, de morphologie ou de mobilité des spermatozoïdes.

Spermbot

Des chercheurs allemands ont créé une armure pour permettre aux spermatozoïdes de voler… pardon, de se déplacer.

Elle n’est pas facile à vivre, pas plus que l’infertilité féminine, mais elle n’est pas non plus une fatalité et il existe ainsi de nombreuses méthodes pour venir en aide aux hommes affectés par ces problèmes.

Le Spermbot va rendre nos spermatozoïdes plus mobiles

Il faut croire qu’elles ne suffisaient pas car des chercheurs allemands viennent de présenter une nouvelle invention assez hallucinante.

Le Spermbot est un petit robot constitué d’une feuille métallique plate formant une spirale ou une hélice, un peu à la manière d’un tire-bouchon microscopique. Totalement autonome, il est capable de se déplacer dans le sperme en tournant sur lui-même.

Son fonctionnement est assez simple. Il commence par choisir un spermatozoïde et il va ensuite se placer derrière lui.

Après avoir trouvé la bonne position, il avancera pour englober son filament axial jusqu’à atteindre sa tête et le bloquer.

La suite de l’opération est assez délicate. Le Spermbot va effectivement accompagner le spermatozoïde jusqu’à l’ovule et il se décrochera automatiquement lorsqu’il commencera à le féconder.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette technique fonctionne vraiment et les premiers tests menés en laboratoire ont été un véritable succès. Il faudra cependant attendre encore un peu avant de pouvoir profiter de la solution car les tests sur le corps humain ne se feront pas avant plusieurs années.

En attendant, si vous voulez en savoir plus sur cette technique, vous pouvez suivre ce lien pour lire l’article associé. Et on termine avec une vidéo qui vous aidera à visualiser le concept.