Les Surface se vendraient mieux que les iPad

Microsoft serait-il en train de prendre l’avantage sur Apple ? Difficile à dire mais les résultats de la dernière étude réalisée parEcom Insights Panel sont plutôt encourageants. D’après le cabinet, les Surface se vendraient effectivement mieux que l’iPad et que toutes les autres tablettes du même genre.

Les ardoises numériques ont été très à la mode dans les années qui ont suivi le lancement du tout premier iPad mais le soufflé est un peu retombé depuis et ces appareils ont de plus en plus de mal à séduire les consommateurs.

Ventes Surface

Les Surface se vendraient mieux que les iPad et ce n’est pas vraiment surprenant si vous voulez mon avis.

Cette tendance n’est visiblement pas prête de s’inverser si l’on en croit l’étude évoquée un peu plus haut. Depuis septembre dernier, l’iPad aurait effectivement perdu quelque chose comme 18% de parts de marché.

Microsoft vendrait plus de « tablettes » qu’Apple et Amazon réunis

Tous les constructeurs ne sont cependant pas logés à la même enseigne. Amazon est parvenu à maintenir ses ventes et le célèbre site d’e-commerce détiendrait actuellement 10% de parts de marché. Il aurait même enregistré une légère hausse depuis la rentrée.

Mais le vrai gagnant de l’histoire, ce serait Microsoft.

Ce n’est même rien de le dire car les Surface auraient fait un bon vertigineux en l’espace de quelques mois, passant de 25% de parts de marché à… 45%. Le meilleur reste à venir car le géant de Redmond aurait même vendu plus d’appareils que ses deux concurrents réunis.

Est-ce une surprise ? Pas vraiment. Microsoft a enchainé les annonces ces derniers mois et si la firme a lancé la Surface 3 au début de l’année, elle a remis le couvert à la rentrée en présentant deux nouvelles machines très prometteuses : la Surface Pro 4 et le Surface Book.

En outre, ces appareils ont un avantage de taille sur leurs concurrents : ils embarquent un véritable OS et ils peuvent être utilisés à la fois comme des tablettes et comme des ultrabooks. Elles répondent donc à plusieurs problématiques différentes et elles séduisent de plus en plus les entreprises, comme toutes les machines hybrides.

Maintenant, la question qui se pose, c’est de savoir si l’iPad Pro parviendra à renverser la tendance.

Je n’en suis pas persuadé du tout, et vous ?