Clicky

Les Tardigrades sont beaucoup plus résistants que l’on pense

Les tardigrades font indubitablement partie des animaux les plus fascinants de la planète. Ils jouissent d’une réputation légendaire, celle d’être les créatures les plus robustes sur Terre.

Mesurant à peine 1 millimètre de long, leurs petits corps contiennent des caractéristiques biologiques qui les aident à résister à des conditions qui entraîneraient une mort certaine pour d’autres organismes.

Quant à savoir quelle est leur durée de vie moyenne, cela dépend de l’environnement où ils évoluent. Les tardigrades peuvent être trouvés presque partout sur la planète, mais la plupart vivent dans des habitats humides tels que la mousse qui orne les pierres des rivières. Quand les tardigrades ont suffisamment de nourriture et d’eau pour soutenir leurs fonctions vitales, ils vivent normalement pendant environ deux ans.

Les tardigrades peuvent cependant survivre beaucoup plus longtemps s’ils entrent dans un état appelé cryptobiose.

Les preuves scientifiques qui confirment la nouvelle théorie

Dans des circonstances normales, les Tardigrades ne vivent que pendants quelques années. Quand ils entrent en étant de cryptobiose en réponse à la pression environnementale, ils peuvent survivre pendant des décennies.

Cela a été prouvé par les recherches de Sandra McInnes.

McInnes a décongelé un échantillon de mousse provenant d’une ancienne expérience et a trouvé que cela contenait des tardigrades vivants. Elle a déduit que les organismes avaient survécu, congelés, pendant au moins huit ans. Les scientifiques pensent que la capacité du tardigrade pour l’autopréservation se résume, en partie, à sa production de protéines uniques qui peut bloquer les composants cellulaires fragiles de son organisme.

Les tardigrades, de petites bêtes fascinantes

Les tardigrades, également connus sous le nom d’oursons d’eau, sont des microanimaux segmentés à huit pattes qui vivent dans l’eau. Les tardigrades se nourrissent de cellules végétales, d’algues et de petits invertébrés. Ils ont été découverts par le zoologiste allemand Johann August Ephraim Goeze en 1773, mais le nom de Tardigrada n’a été donné que trois ans plus tard par le biologiste italien Lazzaro Spallanzani.

Les tardigrades sont parmi les animaux les plus résistants connus avec différentes espèces capables de survivre à des conditions extrêmes telles que l’exposition à des températures extrêmes, la privation d’air, la radiation, la déshydratation et la famine. Selon les scientifiques, les tardigrades représentent le plus grand espoir de maintenir la vie sur Terre.

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.