Les téléviseurs 3D tirent (enfin) leur révérence

Les téléviseurs 3D étaient censés révolutionner le marché et apporter un souffle nouveau sur le secteur du divertissement télévisuel, mais ils n’ont pas réussi à s’imposer. Face à la situation, Sony et LG ont décidé de mettre un terme définitif à leur production. C’est en tout cas ce que viennent d’annoncer les deux géants du secteur. L’heure est donc venue de ranger vos lunettes teintées. Définitivement.

Une décision logique et attendue. En février dernier, Samsung avait effectivement fait la même annonce, de même pour Philips.

Téléviseur 3D

La 3D n’aura finalement pas réussi à s’imposer dans nos salons.

À l’époque, LG avait d’ailleurs pris la décision de produire moins de téléviseurs 3D et de restreindre cette technologie à certains modèles.

La 3D était promise à un brillant avenir

Pourtant, à la base, les téléviseurs 3D avaient tout pour plaire. Annoncés en grande pompe durant le CES 2009, les premiers modèles avaient même fait sensation à Las Vegas. Très vite, l’industrie a commencé à produire des longs-métrage en trois dimensions et ce format a rapidement fait son entrée dans tous nos cinémas.

La Coupe du Monde de Football est arrivée quelques mois plus tard. Galvanisés par la compétition, les consommateurs n’ont pas hésité à faire parler la poudre, ou plusieurs les billets verts. Comme à chaque coupe, les ventes de téléviseurs ont littéralement explosé en l’espace de quelques mois.

Les constructeurs s’attendaient naïvement à ce que cet élan patriotique permette à la 3D de trouver définitivement sa place dans nos salons.

Cela n’a cependant pas été le cas. En 2015, le marché a ainsi connu son premier revers. Les ventes sont en effet passées de 1,3 million à 800 000 en l’espace de quelques mois. Il faut dire aussi que les contenus en trois dimensions ne se bousculaient pas au portillon à l’époque.

Un problème d’usage ?

Free avait d’ailleurs fait de gros efforts à l’époque en lançant plusieurs boutiques dédiées à la chose, des boutiques comme Free Home Vidéo 3D, Cinéma 3D ou même… Dorcel 3D.

Mais le vrai problème se trouvait du côté des usages. Porter des lunettes pendant deux heures dans une salle de cinéma, c’est une chose, mais le faire durant une soirée chez nous, en famille ou entre amis, c’en est une autre. D’autant que la vie dans un salon ne tourne pas uniquement autour du téléviseur. Chez lui, le cinéphile est bien plus actif.

Pour ne rien arranger, les constructeurs ont tous développé leur propre format. Les lunettes des uns n’étaient donc pas compatibles avec les écrans des autres.

Et maintenant, alors ? La 4K se démocratise de plus en plus, et les prix sont donc tirés vers le bas. En parallèle, la réalité virtuelle est tranquillement en train de s’installer dans les mœurs et la plupart des grandes firmes de ce monde ont investi sur cette technologie. Une technologie qui devrait donc continuer son ascension dans les années à venir, et qui finira sans doute par trouver le chemin menant vers nos salons et, surtout, vers nos canapés.

Quant à savoir si elle parviendra à se démocratiser, c’est un tout autre débat et il nous faudra sans doute quelques années pour en avoir le cœur net.

Mots-clés lgsony