Clicky

Les transactions sur Venmo doivent-elles être confidentielles par défaut ?

Le paramètre de confidentialité d’une plateforme comme Venmo doit-il être activé par défaut ? Le service de paiement mobile de PayPal est aujourd’hui au cœur de l’actualité. La raison est que les transactions effectuées par les utilisateurs sont accessibles à tout le monde.

Pour PayPal, la question ne se pose pas puisque la majorité des utilisateurs préfèrent que leurs échanges soient rendus publics.

En réalité, la plupart des utilisateurs ne se doutent pas que leurs opérations sur Venmo sont publiques. Pour les rares qui sont au courant, ils ne sont pas forcément conscients des incidences de ce paramètre par défaut.

PayPal prévoit de faire de Venmo un véritable réseau social, mais la plateforme a déjà un sérieux talon d’Achille : la vie privée !

La confidentialité des transactions, un sujet tabou chez PayPal

Venmo n’est pas seulement un service de paiement en ligne. C’est aussi une plateforme dédiée aux partages d’expériences. PayPal rappelle d’ailleurs que les échanges rendus publics sont ceux qui se font entre utilisateurs, entre amis. L’historique des transactions est donc pour PayPal ce que le fil d’actualités est pour Facebook.

La firme précise par ailleurs que les utilisateurs ont la possibilité de choisir ce qu’ils souhaitent partager sur la plateforme. Ils peuvent ainsi cacher les transactions qu’ils jugent sensibles. Cela ne suffit pourtant pas à convaincre les sceptiques, d’autant que le vrai problème concerne plutôt l’historique des transactions.

La nécessité de la confidentialité par défaut de l’historique de paiements

Les échanges effectués par un utilisateur racontent beaucoup de choses sur sa vie. Les différentes transactions sont sujettes à de potentielles interprétations erronées par l’entourage, les collègues, les policiers… Contrairement à ce qu’affirme PayPal, l’historique des paiements est accessible à n’importe qui et pas seulement à ses amis.

Malgré les mesures prises par la plateforme pour sensibiliser les utilisateurs, il y a toujours les risques d’erreur de manipulation. C’est ce qu’a fait par exemple un médecin qui, par erreur, a rendu publiques les transactions de ses patients.

Même si Venmo est aujourd’hui au cœur de l’actualité, la majorité des utilisateurs ne semblent pas inquiets. Les utilisateurs de Facebook étaient, eux aussi, sereins avant les premiers scandales concernant leurs données personnelles.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !