Clicky

Les travailleurs du sexe ne sont pas les bienvenus sur les réseaux sociaux

Comme n’importe quel professionnel, les travailleurs du sexe se servent des réseaux sociaux pour communiquer avec leurs followers et accroître leur notoriété. Ces plateformes constituent un véritable tremplin pour leur carrière.

Toutefois, ils ne sont plus les bienvenus sur les réseaux sociaux et la plupart voient leur compte bloqué du jour au lendemain.

Melody Kush raconte que son compte Twitter a été bloqué en mai 2017 alors qu’elle avait prévu une conférence. Au grand dam de ses 114 000 followers, le compte n’a pas été rétabli. Jusqu’à présent, Twitter ne s’est pas expliqué sur les raisons de cette fermeture soudaine alors que Kush affirme qu’elle a scrupuleusement suivi les règles instaurées par le réseau.

Après son compte Twitter, la travailleuse du sexe a aussi dû renoncer à son compte Instagram.

Les conséquences de la loi américaine FOSTA/SESTA

Afin de lutter contre le trafic sexuel, les États-Unis ont adopté la loi FOSTA/SESTA qui a des répercussions sur les travailleurs du sexe.

La législation impose des censures sur les supports destinés aux adultes. Hormis les réseaux sociaux, des sites et des magazines sont affectés. Liara Roux, qui produit de la pornographie, affirme que les plateformes ne veulent pas tester les limites de la nouvelle loi.

Les travailleurs du sexe sont désormais bannis des réseaux sociaux. Si certains réussissent à contourner les règlements en créant de nombreux comptes, d’autres doivent faire face au shadowban qui rend leur compte introuvable. Roux et ses collègues a même adressé une lettre ouverte à Patreon.

De nouvelles politiques appliquées sur Twitter

Les responsables des réseaux sociaux font face aux mécontentements des travailleurs du sexe en affirmant que les comptes bloqués ne sont pas conformes à leurs nouvelles politiques. Du coup, une majorité de contenus pour adultes fait l’objet d’une censure. Cependant, Twitter a affirmé que des filtres sont prévus pour masquer les images indécentes.

Le porte-parole de Twitter a tenu à confirmer que « Tout le monde est bienvenu sur Twitter tant que chacun respecte les règles et les conditions d’utilisation de la plateforme. » Malgré ces belles paroles, Kush a fait remarquer que son compte a été bloqué, sans explications ni avertissements.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !