Les trottinettes de Lime sauront bientôt si vous êtes saouls

Lime est actuellement un acteur important sur le marché des trottinettes électriques. Par ailleurs, ses trottinettes sont distribuées en masse dans les villes françaises. Cependant, ce succès n’empêche pas la startup américaine de se confronter à des problèmes liés à la sécurité. Plusieurs villes évoquent notamment la manière dangereuse dont roulent certains utilisateurs des trottinettes de la firme.

Au cours d’une conversation avec Nilay Patel (rédacteur en chef de The Verge), Brad Bao (cofondateur du service de trottinettes électriques Lime) s’est confié par rapport à ce problème. Il a notamment parlé d’une techno pour lutter contre la conduite d’une trottinette électrique en état d’ébriété.

Trottinette Xiaomi : image 2

Cette techno surprenante n’a pas encore été lancée pour l’instant. Mais selon Brad Bao, ce serait un exemple de ce que l’entreprise pourrait améliorer pour garantir la sécurité des utilisateurs et des autres personnes.

Un ralentissement des trottinettes en cas de conduite irrégulière

Certaines villes se préoccupent de la façon dont certains utilisateurs de trottinettes électriques roulent sur la chaussée.

Les utilisateurs conduisant en état d’ébriété sont notamment plus dangereux que les autres.

Lors de la conversation de Nilay Patel avec Brad Bao, le cofondateur de l’entreprise de trottinettes électrique a expliqué que la firme travaillait sur des solutions équivalentes et bien plus simples à mettre en œuvre que l’alcootest. Les trottinettes de la marque seront ainsi à terme dotées de capteurs qui permettront de savoir si le véhicule roule droit ou s’il vacille.

Dans ce dernier cas, la trottinette enverrait un avertissement à l’utilisateur, avant de ralentir ou stopper si le comportement ne change pas.

La firme souhaite sécuriser les utilisateurs

Contrairement aux scooters, aucune loi n’oblige les conducteurs de trottinettes électriques de mettre un casque lorsqu’ils conduisent, alors que ce type de véhicule peut rouler légalement jusqu’à 25 km sans démarches administratives particulières.

Dans le but de sécuriser les utilisateurs de ses trottinettes électriques, Lime a donc mis en place une équipe pour développer des solutions destinées à s’assurer de la bonne utilisation de ses véhicules.

En outre, la startup américaine a également lancé une campagne nommée « Respect the Ride » pour laquelle elle aurait déboursé plus de trois millions de dollars au marketing, à la sensibilisation et à l’éducation. De plus, elle aurait aussi distribué plus de 250 000 casques gratuits pour les utilisateurs.

Mots-clés lime