Clicky

Les tueurs en série ont la cote sur Tinder

Envie de pécho plus facilement sur Tinder ? Pas de problème, il vous suffit de commencer à tuer des gens. Aussi étrange que cela puisse paraître, les tueurs en série ont effectivement la cote sur la plateforme et c’est précisément ce que révèle l’étrange expérience menée par l’actrice Natalie Walker, une expérience assez insolite par ailleurs.

Natalie n’a absolument rien à voir avec la chanteuse du même nom. Elle habite à New York et elle travaille comme actrice depuis plusieurs années. En marge, elle est aussi dotée d’un solide sens de l’humour et elle adore glander sur internet.

Tueurs Tinder

Vous devriez peut-être commencer à faire attention aux personnes que vous croisez sur Tinder.

De temps en temps, il lui arrive aussi de se lancer dans des expériences un peu folles et un peu décalées. La dernière en date vaut franchement le détour.

Tinder et les tueurs en série, c’est une histoire d’amour

Je pense que vous le savez déjà mais Tinder est très en vogue dans le petit milieu des célibataires, et plus si affinités. L’application a séduit pas mal de monde autour du globe et pas mal de gens l’utilisent quotidiennement.

Le truc, c’est qu’il faut toujours se méfier un peu des gens que l’on croise sur les internets parce qu’ils ne disent pas toujours la vérité et certains sont même franchement dérangés.

Tout le monde le sait, bien sûr, mais il faut croire que les utilisateurs de Tinder sont un peu plus naïfs que l’internaute lambda.

Natalie s’est effectivement amusé à créer un faux profil pour Charles Manson. Si vous ne le connaissez pas, il faut savoir que ce type a commencé par créer une communauté hippie dans les années 60.

Il se présentait à l’époque comme la réincarnation du Christ et il a eu pas mal de succès à l’époque puisque sa communauté a très vite pris de l’ampleur. La Famille, c’est le nom du groupe, s’est rapidement lancée dans le trafic de drogue pour arrondir les de mois et les femmes ont fini par faire office d’esclaves sexuelles.

Charlie avait un gros problème avec les afro-américains et il a envoyé à la fin des années 60 des membres de sa communauté commettre des assassinats dans les beaux quartiers de Los Angeles pour faire accuser les Noirs de ces crimes.

Le 9 août 1969, trois membres de la Famille ont tué la femme de Roman Polanski et quatre autres personnes présentes sur place. Elle était enceinte de 8 mois et l’affaire a fait beaucoup parler d’elle à l’époque. Les policiers chargés de l’enquête sont rapidement remontés jusqu’à Charles Manson et il a été condamné à mort dans la foulée.

Charles Manson et Ailen Wuornos auraient eu beaucoup de succès sur Tinder

La sentence a ensuite été commuée en prison à vie quelques mois plus tard.

Charles Manson est sans doute un des tueurs en série les plus populaires au monde et Natalie ne s’attendait pas à ce que les utilisateurs de Tinder tombent dans le panneau. Toutefois, au bout de trois jours, le faux profil a reçu son premier match.

Le plus amusant reste à venir car la femme à l’autre bout du fil a attendu que Charlie se présente comme le fils de dieu pour le bloquer.

Natalie a ensuite voulu tenter la même expérience auprès des hommes en créant un faux profil pour Ailen Wuornos. Elle est un peu moins connue que Manson mais elle a tout de même tué sept hommes en Floride au début des années 90.

Il faut dire aussi qu’elle n’a pas eu une enfance facile. Sa mère n’avait que 17 ans quand elle l’a eu. Elle s’était mariée à ses 15 ans avec un pédophile notoire.

Après avoir divorcé, elle a abandonné Ailen et son frère Keith chez leurs grands-parents, qui les ont adopté dans la foulée. Le truc, c’est que la jeune fille avait une sexualité très débridée et elle a eu de multiples partenaires, dont son propre frère.

Elle est tombée enceinte à quatorze ans et son petit garçon lui a été enlevé.

Sa grand-mère est décédée quelques années plus tard et son grand-père l’a jetée dehors dans la foulée. C’est à cette époque qu’elle a commencé à se prostituer. Elle a commis son premier meurtre le 20 novembre 1989 et elle a été arrêtée quelques temps plus tard avant d’être condamnée à mort.

Oui, et c’est dommage parce qu’elle aurait vraiment eu la cote sur Tinder elle aussi. Preuve en est, elle a accumulé pas moins de 12 « matches » sur la solution en l’espace de huit minutes à peine.

Il faut croire que les mecs sont un peu moins regardant que les nanas.

Mots-clés funinsolitetinder

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.