Les Vivo NEX et NEX S risquent de ne pas être donnés

Vivo tiendra une conférence de presse demain pour présenter ses deux nouveaux appareils, le NEX et le NEX S. Si l’on en croit la dernière fuite en date, alors ces derniers ne devraient pas être donnés.

Vivo a fait sensation lors du dernier Mobile World Congress en levant le voile sur un smartphone doté d’un écran réellement borderless, l’Apex. Compte tenu des réactions positives des visiteurs et des médias en général, le constructeur a pris la décision de commercialiser cet appareil tout en le dotant d’un nouveau nom : NEX.

Vivo NEX

Très attendu par les mordus de technos nomades, le NEX a fait l’objet de plusieurs fuites au fil de ces dernières semaines et nous avons désormais une idée assez nette de ce qu’il devrait proposer.

Le Vivo NEX devrait se décliner en plusieurs modèles

Selon toute vraisemblance, le NEX devrait ainsi être doté d’un boîtier en verre et d’un écran borderless dépourvu d’encoche s’étirant sur plus de 95 % de la surface de l’appareil. La caméra frontale ne serait pas manquante et elle serait ainsi intégrée à une pièce mobile située dans la tranche supérieure du terminal.

Plus intéressant encore, le NEX devrait à l’instar du dernier flagship de la marque être doté d’un lecteur d’empreintes directement intégré à la dalle du téléphone, dans la partie basse.

Vivo aurait également l’intention de lancer plusieurs déclinaisons de son appareil et la version NEX serait ainsi animée par un Snapdragon 710, contre un Snapdragon 845 couplé à 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage pour le NEX S.

Un prix compris entre 500 et 700 € ?

Jusqu’à présent, nous n’avions aucune idée du prix de vente de ces deux appareils, mais cela vient tout juste de changer grâce à une source chinoise.

D’après cette dernière, le Vivo NEX devrait ainsi être proposé à un prix de 3798 yuans et le NEX S à un prix de 4498 yuans, soit un prix grossièrement compris entre 500 et 700 €. En prenant en compte les taxes appliquées en France, le prix de la version haut de gamme pourrait donc dépasser allègrement la barre des 850 €.

Bien sûr, ces informations sont à prendre avec les précautions d’usage habituelles, mais ces prix n’auraient rien de surprenant compte tenu des technologies embarquées au sein du terminal.