L’ESO a découvert une exoplanète potentiellement habitable proche de la Terre

L’ESO a encore frappé. Des astronomes européens ont en effet découvert une nouvelle exoplanète potentiellement habitable. Ce n’est pas la première du genre, certes, mais cette dernière a la bonne idée d’être proche de la Terre et elle se situe ainsi à « seulement », 4,24 années-lumière de chez nous. Le moment est peut-être bien choisi pour préparer vos valises.

Ou pas, en fait, car si cette exoplanète est plus proche de nous que la plupart de ses petites camarades, elle n’est pas non plus à côté et elle se trouve ainsi à 40 000 milliards de kilomètres de notre planète.

Exoplanète habitable

L’ESO a découvert une nouvelle exoplanète habitable située non loin de chez nous.

Dans l’état actuel de nos connaissance, cette planète nous est donc totalement inaccessible.

Une exoplanète proche, mais pas suffisamment pour pouvoir nous rendre sur place

D’après les informations publiées par le Spiegel, cette exoplanète se situerait autour de l’étoile Proxima du Centaure et elle viendrait se ranger dans la catégorie des planètes rocheuses, exactement comme la Terre. En outre, elle se trouverait dans la zone d’habitabilité de son étoile et cela veut dire qu’elle ne serait ni trop proche ni trop distante de son astre.

Ce détail est loin d’être anodin car de l’eau pourrait du coup se trouver à sa surface, à l’état liquide. Il faudra cependant attendre des mesures complémentaires pour s’en assurer.

L’ESO avait initialement prévu de faire son annonce en octobre prochain mais certains astronomes n’arrivent visiblement pas à tenir leur langue et l’un d’entre eux aurait contacté le quotidien allemand évoqué plus haut afin de lui faire part de la découverte. Cela veut aussi dire que toutes ces informations sont à prendre avec prudence.

Il n’est d’ailleurs pas exclu que l’observatoire européen austral en sache un peu plus long sur cette exoplanète.

4 000 exoplanètes connues à ce jour

A l’heure actuelle, on dénombre environ 4 000 exoplanètes différentes. La première a été découverte au milieu des années 90 mais nos télescopes nous ont permis d’en découvrir beaucoup d’autres depuis. Afin de ne pas perdre leur temps, les astronomes ont fait le choix de se focaliser sur des exoplanètes habitables et donc sur des exoplanètes situées à bonne distance de leur étoile.

La plupart des exoplanètes habitables se situent à plusieurs dizaines d’années-lumière de la Terre.

Le précédant record était de 14 années-lumières et c’est précisément pour cette raison que cette nouvelle exoplanète fait couler autant d’encre depuis le début de la semaine. Comparée aux autres, elle se trouve en effet à côté de chez nous et cela veut aussi dire que nous serons peut-être bientôt capables de nous rendre sur place.

Mots-clés astronomieespace