L’étrange « disparition » de Lauralania durant l’E3

Lauralania a eu la chance de pouvoir couvrir l’E3 2017, mais elle a mystérieusement disparu pendant plusieurs heures suite à une soirée organisée par Twitch, une de ses plateformes de prédilection. Très vite, les internautes se sont enflammés et plusieurs d’entre eux se sont lancés dans une quête effrénée en vue de la retrouver. Pour le meilleur, et pour le pire.

Lauralania, de son vrai nom Tia Zimmer, n’est pas forcément très connue en Europe, mais elle compte de nombreux fans sur le territoire américain.

Disparition Streameuse

Notamment sur Twitch, où elle est suivie par plus de dix mille personnes.

Lauralania a « disparu » après une soirée organisée par Twitch

La semaine dernière, elle a été invitée par une marque à Los Angeles pour assister au célèbre salon annuel. Twitch l’avait conviée à une soirée le soir même de son arrivée, une soirée organisée en l’honneur des plus célèbres streameurs de la plateforme.

Lauralania a passé quelques heures sur place avant de partir… et de disparaître.

Durant les heures suivantes, elle n’a effectivement publié aucun message sur ses différents profils sociaux. Plutôt étrange pour une personne censée couvrir en direct un des plus gros salons consacrés aux jeux vidéo. Plus tard, le lendemain, une autre streameuse a donc donné l’alerte sur Twitter en demandant si quelqu’un avait vu son amie.

Le message a été rapidement relayée à travers la twittosphère, mais également sur diverses autres plateformes sociales. Reddit, notamment.

Très vite, la toile a commencé à s’enflammer et de nombreux internautes se sont lancés dans des enquêtes de fond afin de retrouver la disparue. IGN lui-même a relayé le message en lançant un vaste appel à témoin afin de faire avancer les recherches.

Shannon Baker, une actrice, s’est alors manifestée pour relayé les propos relayés par son chauffeur Lyft. L’homme a en effet prétendu avoir récupéré Lauralania à l’endroit où était organisée la soirée Twitch pour l’emmener dans une boîte de nuit. De son propre aveu, la jeune femme était extrêmement alcoolisée et elle avait du mal à tenir debout.

Des rumeurs ont rapidement commencé à apparaître

Des rumeurs ont alors commencé à apparaître. La streameuse avait été vue dans un strip club, en charmante compagnie.

Puis, tout d’un coup, Lauralania a tweeté, visiblement surprise par l’ampleur de l’affaire : « Les gars, tout va bien, mon portable était mort et j’étais au casino après la soirée. Ça me touche beaucoup que vous vous inquiétiez ». L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais certains internautes ont commencé à remettre en question ses déclarations. Plusieurs d’entre eux ont même émis l’hypothèse que le message n’avait pas été écrit par la streameuse, mais par son kidnappeur. La jeune femme a donc été obligée de se prendre en photo pour montrer que tout allait bien.

Et c’est là que tout a commencé à déraper. Certains internautes n’ont pas apprécié cet happy end et ils ont alors commencé à colporter des rumeurs nauséabondes. Plusieurs d’entre eux l’ont ainsi accusé d’avoir passé la nuit à boire, à se droguer et à tromper son mari.

Les insultes ont rapidement commencé à pleuvoir et d’innombrables topics ont émergé sur Reddit et sur 4chan afin de propager ces fausses informations.

Ce n’est bien évidemment pas la première fois que le petit monde des gamers est ébranlé par un scandale de ce genre.

En 2014, Eron Gjoni avait ainsi affirmé publiquement que son ancienne petite amie, la développeuse Zoé Quinn, l’avait trompé à plusieurs reprises avec des professionnels de l’industrie. Ses révélations avaient déclenché une véritable polémique en ligne et la jeune femme avait dû faire face à de nombreuses insultes ainsi qu’à des menaces.

De même pour les personnes qui ont tenté de la soutenir.

Lauralania a évidemment bien tenté de se justifier en présentant des preuves concrètes comme des photos de tickets de caisse, mais ses efforts n’ont pas calmé tous ses détracteurs. En attendant, la streameuse a tranquillement repris la diffusion sur Twitch.

Mots-clés insolite