L’extraterrestre de Los Angeles veut subir une ablation des parties génitales

Vinny Ohh a un seul but dans sa vie : ressembler à un extraterrestre. Après avoir dépensé plus de 50 000 $ dans diverses opérations, il souhaite désormais procéder à une ablation de ses parties génitales. Il n’arrive cependant pas à trouver un chirurgien acceptant de l’opérer.

Vinny est originaire de l’Oregon, un état situé sur la côte Pacifique et coincé entre Washington, la Californie, le Nevada et l’Idaho.

Vinny

Comme beaucoup d’autres personnes à travers le monde, il ne s’est jamais vraiment senti à sa place. Les années passant, il a de plus en plus eu l’impression d’être un étranger pour sa propre planète.

Vinny veut devenir un extraterrestre

L’adolescence est ensuite arrivée, avec son lot de problèmes.

Vinny a alors décidé d’entamer une transformation… radicale. Il s’est effectivement donné pour objectif de devenir un extraterrestre en transformant son corps.

Il a subi une première intervention à dix-sept ans pour redessiner ses lèvres et il a ensuite continué sur sa lancée avec plusieurs rhinoplasties destinée à affiner son nez et d’autres interventions moins invasives.

En tout, Vinny a subi un peu plus de 110 opérations, pour un coût total estimé à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Il semblerait cependant que ce ne soit pas suffisant à ses yeux. Désormais, notre ami souhaite en effet procéder à une ablation totale de ses parties génitales, une ablation portant donc sur son pénis, ses bourses et ses testicules. Ne se sentant ni homme ni femme, il souhaite en effet devenir un être totalement asexué et s’affranchir du même coup de toutes les pulsions inhérentes à notre espèce.

Une opération jugée très dangereuse

Toutefois, cette procédure est extrêmement controversée. Les médecins ne savent effectivement pas quels pourraient être les effets d’une telle opération sur la biochimie de son corps. En outre, une telle opération serait définitive et les chirurgiens sont très inquiets de l’impact psychologique que cette ablation pourrait avoir sur leur patient.

En outre, les parties génitales n’ont pas la procréation pour seule fonction. Une telle opération aurait inévitablement un impact sur la capacité de Vinny à uriner et elle pourrait même l’exposer à de nombreuses bactéries.

En conséquence, les chirurgiens consultés ont conseillé à Vinny d’opter pour un simple changement de sexe. Pour eux, l’ablation totale n’est pas conseillée. Bien sûr, notre ami ne l’entend pas de cette oreille et il a donc la ferme intention de mener à terme son projet… par tous les moyens nécessaires.

Mots-clés insolite