Clicky

L’histoire de la sphère « extraterrestre » de la famille Betz

En 1974, la famille Betz a effectué des fouilles sur sa propriété de Floride suite à un mystérieux incendie. Elle a alors découvert une sphère métallique reposant au milieu des cendres, une sphère qui a fait couler beaucoup d’encre durant les années suivantes.

Les Betz étaient originaires de Fort George Island, une région située en bord de mer à quelques kilomètres au nord-est de Jacksonville.

Betz

Une nuit, un incendie s’est déclaré sur leurs terres et il s’est très vite propagé à travers la broussaille. La lutte a été acharnée, mais le feu a fini par être circonscrit.

Une sphère retrouvée au milieu d’un incendie

Le lendemain matin, les membres de la famille ont fait le tour du terrain pour vérifier que tout était en ordre. Là, au milieu des cendres, ils ont découvert une étrange sphère métallique de 20 centimètres de diamètre.

Entièrement ronde, elle portait tout de même une marque sur le dessus. Elle avait la forme d’un triangle. Surprise par la découverte, la famille a tout de suite pensé qu’il s’agissait d’un simple boulet de canon et elle l’a donc rapporté à la maison familiale comme un souvenir.

Terry Betz étudiait la médecine à l’époque et il était présent au moment de la découverte. Fasciné par l’artefact, il négocia avec le reste de la famille afin de pouvoir la conserver dans sa chambre.

Deux semaines plus tard, Terry était en train de jouer de la guitare dans sa chambre avec une amie lorsqu’il remarqua un détail troublant : la sphère émettait un son ténu en réponse à certaines notes.

Par la suite, la famille Betz mena diverses expériences sur la sphère et elle découvrit notamment que la sphère était capable de s’arrêter d’elle-même lorsqu’elle était en train de rouler sur le sol pour repartir dans une autre direction ensuite.

Un artefact venu d’un autre monde ?

Intriguée, elle contacta les journaux locaux pour leur raconter l’histoire de la sphère et l’affaire se retrouva rapidement sous les feux des projecteurs.

D’après la légende, l’US Navy finit par entendre parler de cette étrange sphère et elle mena de son côté plusieurs tests poussés dans les semaines suivantes. Les analyses révélèrent que l’artefact pouvait résister à une pression de 54 tonnes par pouce et que sa surface était fabriquée dans un alliage magnétique ferreux capable de résister au feu et à la corrosion.

Plus intéressant, en utilisant les rayons X, les chercheurs de l’institution découvrirent à l’intérieur de la sphère deux boules entourées d’un halo lumineux et ils réalisèrent ensuite que la sphère possédait quatre pôles magnétiques différents.

Par la suite, plusieurs chercheurs comme Carl Williston ou encore James A. Harder examinèrent la sphère sans pour autant parvenir à déterminer son origine ou sa nature exacte. L’artefact sombra ensuite dans l’oubli et par disparaître des radars. De nombreuses personnes tentèrent de retrouver la famille Betz, sans succès.

Elle avait elle aussi disparu de la circulation.

Ou un simple morceau de sculpture ?

Bien sûr, la légende s’est considérablement enrichie au fil des années et elle a donné naissance à de nombreuses théories. Parmi les plus communes figure celle de la sonde extraterrestre. Certaines personnes pensent en effet que la sphère retrouvée par la famille Betz a été fabriquée par une civilisation vivant dans un autre monde.

Il existe cependant une autre théorie, bien moins rocambolesque.

Plusieurs pensent en effet que cette sphère était la création d’un artiste américain du nom de James Durling-Jones.

Passionné de sculpture, il lui arrivait souvent de parcourir le territoire au volant de son van afin de récupérer du métal et il avait aussi l’habitude de transporter certaines de ses créations sur le toit de son véhicule.

L’une d’elles se composait de plusieurs sphères métalliques et un morceau de la sculpture se serait détaché en passant à proximité des terres de la famille Betz. Entraînée par la vitesse du van, la boule aurait dévalé le bas-côté et elle aurait fini sa course au beau milieu d’une épaisse broussaille. L’incendie l’aurait ensuite révélé aux yeux des propriétaires du terrain.

Mots-clés insolite

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.