L’hommage de Google à Margaret Hamilton, la femme qui a développé les logiciels pour les missions Apollo

C’est l’histoire de ces mains invisibles qui ont œuvré derrière la formidable machine ayant permis à l’homme de se rendre sur la Lune. Mains invisibles, c’est évidemment peu dire face à l’importance de ce que Margaret Hamilton et son équipe ont réalisé en coulisses dans le cadre des missions Apollo.

Si vous ne connaissez pas ce nom, sachez que cette dame était la première responsable du développement des logiciels pour le programme spatial Apollo de la NASA. Elle est donc en grande partie responsable du succès des voyages spatiaux qui ont envoyé des hommes sur notre satellite.

Crédits Pixabay

À ce titre, Google lui a rendu un hommage vibrant à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’exploit, le 16 juillet dernier. Un souvenir de la date à laquelle un certain Neil Armstrong, accompagné de Buzz Aldrin et de Michael Collins, a quitté la Terre pour se rendre sur la Lune et fouler son sol.

Un gigantesque portrait à son effigie dans le désert du Mojave

C’est en quelque sorte la consécration de l’œuvre d’une vie que Google a rendue à Margaret Hamilton, du haut de ses 82 ans, pour le coup. Elle a par ailleurs déjà reçu la médaille présidentielle de la Liberté, des mains de Barack Obama en 2016.

Cette ingénieure en charge du département de développement du MIT en son temps a donc maintenant son portrait , trônant dans le désert du Mojave. L’œuvre est composée de plus de 107.000 plaques issues du parc solaire d’Ivanpah.

Relativement grande, elle couvre tout de même un peu plus de 3,6 kilomètres carrés, de quoi la rendre visible depuis assez loin.

Il était une fois … un mois de juillet en 1969

Quand on parle des missions Apollo de la NASA, c’est la mission Apollo 11 qui vient tout de suite en tête en premier. Ce qui est assez normal, car c’était la première mission spatiale qui a permis à l’humanité de faire ses premiers pas sur la Lune.

Cette histoire, c’était au mois de juillet de l’année 1969. Le 16 juillet, l’équipe de trois astronautes quittait la Terre pour un alunissage effectué le 20 juillet à 20:17:40 temps universel. C’était un dimanche, quelque part sur la Mer de la Tranquilité. Le 24 juillet, les trois astronautes étaient revenus sur Terre.

On retiendra de cette aventure la fameuse citation de Neil Armstrong : « C’est un petit pas pour l'[H/h]omme « … mais un grand pas pour l’humanité.

Crédits Google

Mots-clés googleNASA