L’homme qui a construit sa fusée pour prouver que la Terre était plate a annulé l’expérience

Mike Hughes a passé plusieurs années à construire sa propre fusée à vapeur et il comptait profiter de cette expérience unique pour prouver la véracité de la théorie de la Terre plate. Le décollage a cependant été annulé au dernier moment en raison de problèmes « mécaniques ».

Mike Hughes n’a rien d’un ingénieur ou d’un expert en aérospatiale et il se définit davantage comme un autodidacte passionné par les sujets en lien avec l’espace et les fusées.

Research Flat Earth

Crédits Facebook

En parallèle, l’homme nourrit également une méfiance à l’égard des institutions et de la communauté scientifique.

Une fusée à vapeur pour s’envoler dans le ciel

Il est en effet persuadé que les représentants publics ne nous disent pas toute la vérité au sujet de notre monde et de sa place dans l’univers.

Mike pense en effet que notre planète n’est ni ronde ni même sphérique, mais totalement plate. Il n’est d’ailleurs pas le seul à être convaincu par cette étonnante théorie venue du lointain passé de l’humanité. Les platistes sont en effet de plus en plus nombreux et ils comptent même plusieurs célébrités dans leur rang.

L’homme avait donc l’intention de profiter de sa dernière aventure pour apporter la preuve de la platitude de notre planète.

Pour se faire, Mike comptait ainsi monter à bord de sa fusée à vapeur, une fusée placée dans une rampe de lancement bricolée à partir d’un vieux camping-car acheté d’occasion, et s’envoler dans le ciel à une vitesse de huit cents kilomètres par heure vers le ciel.

Le décollage est reporté d’une semaine

Ensuite, il avait l’intention d’atteindre une altitude de 540 mètres et de prendre une photo de notre planète avant de déployer ses deux parachutes pour regagner le plancher des vaches.

Mike avait choisi de s’appuyer sur de la vapeur d’eau afin de tenter de générer une poussée suffisante pour échapper à l’attraction terrestre et l’homme comptait ainsi faire chauffer 260 litres d’eau.

Toutefois, l’Américain de soixante et un ans a décidé à la dernière minute d’annuler le lancement de sa fusée. D’après les informations rapportées par USA Today, l’homme aurait en effet été confronté à des problèmes mécaniques importants et il n’aurait en outre pas reçu les autorisations nécessaires de la part des autorités.

Déçu, il ne compte cependant pas en rester là et il a ainsi l’intention de retenter l’expérience la semaine prochaine.

Mots-clés insolite