L’horloge du développeur psychotique

Faut être honnête, les codeurs ne sont pas tout seul dans leur tête. Et je vous parle en connaissance de cause : lorsque je passe toute une journée à coder, je finis invariablement par parler à mon chat, à ma Senseo ou encore à ma boîte aux lettres (le problème, c’est quand je me fais surprendre par mes voisins). Bref, quand on code, on finit par perdre ses esprits et c’est vraisemblablement ce qui est arrivé à ce mec qui s’est simplement mis en tête de coder une horloge… avec des scrollbars. Le tout en Javascript, naturellement.

La première horloge scrollante de l'histoire !

Et si vous codez vous-même, vous devez forcément comprendre ce dont je parle. Pour bien développer, il faut… hem… faire abstraction de tout ce qui existe, à commencer par soi-même. Alors c’est sûr, c’est un acte purement onanique (ouais, j’ai fait un BAC Littéraire, je connais plein de mots compliqués qui en jettent) mais peu importe, il faut bien s’y coller de temps en temps. Ouais, et ça me fait penser qu’il faut vraiment que je finisse mon thème.

Toujours est-il que cette « horloge scrollante » (oh, mais que je suis drôle, c’est incroyable) ne sert strictement à rien, qu’elle ne va pas changer la face du monde, mais qu’on ne peut pas s’empêcher de saluer la performance. Et pour info, il semblerait que le mec ait utilisé la librairie MooTools (en tout cas c’est écrit en bas).

Voilà, bon bah je retourne à mon Smultron, et pis après je vais aller traire mon chat.

Via Technologix (sur Twitter)