Lightroom 4 est disponible… et il ne coûte « que » 130 €

Voilà une nouvelle qui ne manquera sans doute pas de faire plaisir à tous nos amis photographes et, plus généralement, à tous ceux qui adorent passer leurs soirées d’hiver à retoucher les photos de leurs vacances d’été. Adobe Lightroom 4 vient en effet tout juste de sortir et cette nouvelle version apporte pas mal d’améliorations notables comme l’arrivée d’un outil de correction localisé du moiré ou encore l’intégration de nouveaux filtres. Mais le meilleur reste à venir car le prix de l’application est plutôt attractive. Là où il fallait débourser autour de 300 € pour profiter de Lightroom 3, la quatrième version de l’outil est effectivement proposée à 130 €. Et si vous souhaitez opter pour une simple mise à jour, alors vous n’aurez à débourser que 75 €.

Lightroom 4 est disponible... et il ne coûte "que" 130 €

Ce qui est plutôt correct compte tenu des nombreuses possibilités de l’outil. Bon, on est encore loin du prix du dernier Aperture (une soixantaine d’euros pour rappel), c’est vrai, mais c’est quand même un bel effort de la part d’Adobe. Pour un peu, je me laisserais presque tenter, tiens. Bref, quoi qu’il en soit, voici un petit résumé des améliorations apportées par cette nouvelle version :

  • Outils pour récupérer les détails des zones sombres ou surexposées.
  • Fonction de correction des effets de moiré.
  • Fonction de correction du bruit.
  • Outil pour modifier localement les réglages de la balance des blancs.
  • Intégration d’un classement par géolocalisation.
  • Outil de création d’albums photos.
  • Support du contenu vidéo.
  • Etc…

Et si l’un d’entre vous a l’occasion de tester la bête plus en détails, qu’il n’hésite pas à nous dire ce qu’il en pense. Surtout s’il a déjà eu l’occasion de poser les mains sur Aperture, parce que je serais drôlement curieux d’avoir un petit comparatif rapide entre ces deux logiciels.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.