Clicky

Lightroom CC & Lightroom Classic CC : l’offensive d’Adobe

Adobe attaque fort le dernier trimestre de l’année. L’éditeur vient en effet de présenter deux nouveaux logiciels pensés pour les photographes amateurs ou éclairés : Lightroom CC et Lightroom Classic CC.

Adobe a toujours entretenu une relation privilégiée avec les photographes professionnels, mais la concurrence s’est faite de plus en plus rude sur le marché des logiciels spécialisés ces dernières années.

Adobe

Microsoft et Apple ont en effet aussi investi le secteur et le Californien a donc pris la décision de revoir son offre en s’appuyant sur deux outils distincts, des outils pensés pour des publics très différents.

Lightroom Classic CC : la valeur sûre

Lightroom Classic CC se place dans la droite lignée de la version précédente et il s’impose donc comme son digne successeur.

Il hérite exactement de la même interface, avec de meilleures performances. L’outil sera en effet plus réactif lors du passage d’un module à l’autre et il devrait aussi consommer un peu moins de mémoire. Adobe s’est en outre focalisé sur la vitesse d’ouverture du programme et sur l’affichage des RAW. Ces derniers devraient en effet mettre un peu moins de temps à charger et les aperçus seront générés en parallèle de l’import.

Bien sûr, dans les faits, tout dépendra de l’appareil utilisé. Chez moi, si le gain est évident avec les photos prises sur le D810, il l’est beaucoup moins sur les clichés photographiés avec le XT20.

Lightroom Classic CC apporte aussi une ou deux nouveautés intéressantes et il sera notamment capable d’appliquer des filtres avec plus de précision ou encore d’intervenir sur certains éléments de nos clichés.

Lightroom Classic

Lightroom CC : l’alternative à Photos

Lightroom CC est un peu différent pour sa part et il se positionne ainsi sur un segment moins expert.

L’idée, c’était en effet d’offrir une alternative solide aux habitués de photos en leur fournisseur un logiciel simple à prendre en main et suffisamment puissant pour pouvoir répondre à la plupart de leurs besoins. Le tout avec une bonne dose de « cloud » derrière, naturellement.

Très agréable, l’interface du programme s’article ainsi autour de trois barres d’outils consacrées à la recherche, à la gestion de la bibliothèque et aux divers outils de retouches. Par défaut, Lightroom CC sera capable de récupérer toutes les photos envoyées sur le nuage de l’éditeur ou modifiées avec l’application mobile, mais il sera aussi possible de synchroniser sa bibliothèque afin de récupérer l’intégralité de ses contenus.

Les outils de retouche sont moins puissants que ceux de Lightroom Classic, mais ils permettent tout de même de prendre la main sur la lumière (exposition, contraste, hautes lumières), la couleur (teinte, température, vibrance) ou les détails (netteté, réduction du bruit).

Mieux, l’application sera suffisamment puissante pour corriger les éventuelles aberrations chromatiques propres aux optiques utilisées.

Lightroom

Adobe met le paquet sur l’abonnement

Adobe a également profité de l’occasion pour revoir sa politique tarifaire. Lightroom Classic CC n’est ainsi proposé que sur abonnement et il ne sera pas possible d’acheter le logiciel.

Lightroom CC est bien évidemment inclus dans l’offre et l’espace de stockage dépendra essentiellement de la formule choisie.

Si vous optez pour l’abonnement facturé 11,99 € par mois, alors vous devrez vous contenter de 20 Go de stockage. En revanche, l’abonnement proposé à 23,99 € donne droit à 1 To de stockage.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • fabcool

    Je pense que la concurrence va venir des licences perpétuelles ( ce qu’on avait avant), notamment l’excellent Affinity Photo.