Lightyear One, la première berline de luxe à énergie solaire

Le concept de la voiture électrique dotée de panneaux solaires existe depuis de nombreuses années, mais n’a jamais concrètement vu le jour. Mis en oeuvre sur des voitures aux designs très futuristes, il est resté cantonné au stade expérimental.

Désormais, le concept devient réalité avec la Lightyear One, oeuvre de l’entreprise néerlandaise Lightyear. Une voiture qui pourra se recharger n’importe où, n’importe quand.

Une nouvelle étape dans la démocratisation des énergies renouvelables, qui commencent à se répandre de manière conséquente dans notre quotidien.

La voiture du futur ?

Inexistante il y a quelques années, la voiture électrique est aujourd’hui devenue une alternative très sérieuse aux véhicules thermiques, avec une part de marché toujours plus importante. Pour aller encore plus loin, l’entreprise Lightyear a décidé d’associer électrique et solaire à travers un véhicule élégant.

Les fondateurs de la société ont déjà une grande expérience dans le domaine puisque cinq d’entre eux étaient membres de Solar Team Eindhoven, l’entreprise qui a commercialisé Stella, une voiture à énergie solaire très originale commercialisée aux États-Unis depuis 2014.

Son avantage sera son excellente autonomie de 800 kilomètres. Sa batterie se rechargera de manière autonome grâce aux panneaux photovoltaïques discrètement intégrés à la carrosserie. Cela permettra concrètement de rouler pendant plusieurs mois sans recourir à une prise électrique… du moins dans les régions ensoleillées.

Un schéma présenté par l’entreprise estime l’autonomie maximale à 20 000 kilomètres parcourus par an si vous vous trouvez à Hawaii, 17 000 kilomètres à Madrid, 14 000 à New York et 10 000 à Amsterdam.

Sortez votre plus beau stylo pour signer le chèque de pré-commande

Heureusement, elle peut être rechargée sur une prise secteur standard, et une heure de recharge lui offrirait 40 kilomètres d’autonomie environ. Cependant, il faudra attendre 2019 pour pouvoir l’essayer. Et cela risque d’être très difficile, car Lightyear ne prévoit qu’une dizaine de modèles commercialisée pour débuter.

Mais il est déjà possible de la réserver pour la modique somme de… 119 000 euros. Et dès l’année suivante, le constructeur prévoit de construire une centaine de modèles. De quoi faire baisser le prix d’année en année, si le succès est au rendez-vous. Mais nul doute que l’engouement sera de la partie et que les dix premiers modèles « collector » seront rapidement vendus.

De quoi prendre les devants face au spécialiste du secteur, Tesla. Mais ce dernier développe déjà un toit solaire qui laisse entrevoir la possibilité d’une voiture solaire maison à court terme. La concurrence risque de s’étoffer et d’être très rude dans cette nouvelle variante d’un marché déjà très juteux.

À son arrivée sur le marché dans deux ans, elle devra déjà faire face à la Sion, une petite voiture électrique et solaire beaucoup moins onéreuse grâce à un prix d’entrée avoisinant les 15 000 €, mais disposant d’une autonomie moindre. Car c’est véritablement la force de la Lightyear One, en conjuguant innovation technologique et luxe automobile. Un fondement identique à celui de… Tesla !

Crédits image