Clicky

Lima Ultra : et si vous montiez votre cloud personnel ?

Lima a lancé l’année dernière un drôle de boîtier capable de transformer n’importe quel disque dur externe en serveur de stockage. Il a rencontré un franc succès à l’époque, mais ce n’était pas suffisant pour le constructeur, car il vient de lever le voile sur un nouveau produit encore plus perfectionné, le Lima Ultra.

Il existe plusieurs solutions pour stocker des fichiers et les partager entre plusieurs terminaux. La moins coûteuse consiste à s’appuyer sur des services spécialement dédiés à la chose, comme OneDrive, Dropbox ou même GoogleDrive.

Lima Ultra

Lima vient de dévoiler une nouvelle version de son boîtier magique.

Elle est plutôt simple à mettre en place, mais elle a un inconvénient : les fichiers à partager doivent nécessairement être envoyés sur des serveurs appartenant à une entreprise privée.

Lima Ultra, votre cloud domestique en quelques minutes

Cela pose évidemment des problèmes en termes de sécurité et c’est précisément pour cette raison que de plus en plus de gens cherchent des alternatives viables. Les NAS en font partie, bien sûr, mais ils ne s’adressent ni à tous les publics, ni à toutes les bourses.

Partant de ce constat, Lima Technology a donc commencé à travailler sur un autre produit plus abordable et, surtout, plus simple à mettre en place : le Lima.

Il se présente sous la forme d’un simple boîtier qui va venir se brancher sur le routeur domestique. Une fois en place, l’utilisateur n’aura qu’à brancher un disque dur externe sur le port dédié à cet effet pour déployer en quelques minutes un petit serveur de fichier domestique accessible depuis le voisinage réseau.

Une nouvelle version plus puissante

La première version marchait plutôt bien, mais elle manquait aussi un peu de puissance et c’est précisément ce qui a poussé la compagnie à travailler sur un nouveau produit doté d’une fiche technique un peu plus musclée : le Lima Ultra.

Si l’on en croit le communiqué de presse envoyé par le constructeur, alors cette nouvelle mouture serait environ quarante fois plus rapide que le modèle précédent grâce à son processeur quad-core cadencé à 1,5 GHz. Cette puce lui permettrait en effet de transférer une vidéo de 800 Mo en seulement trente secondes, contre pas loin de huit minutes pour le boîtier original. Le gain est plutôt appréciable.

Attendu pour le mois de décembre, le Lima Ultra sera proposé à partir de 130 €, contre une centaine d’euros pour le modèle précédent.

Mots-clés cloudlima

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.