Clicky

L’iMac G3 vient de fêter son 20ème anniversaire

Il y a 20 ans, Steve Jobs levait le voile sur l’iMac G3, le premier ordinateur de la lignée iMac. Avec son concept tout-en-un, son design atypique, sa coque colorée et translucide, sa poignée de transport et sa connectique dissimulée, l’appareil était d’un modernisme ébouriffant lors de son annonce le 6 mai 1998. Il avait toutefois fallu attendre le 15 août de la même année pour le voir débarquer sur le marché et amorcer les prémices d’une renaissance pour la marque à la pomme.

Sortant d’une large zone de turbulences, la firme de Cupertino allait en effet pouvoir revenir en force au cours de la décennie suivante. Un come-back rendu possible grâce au retour de Steve Jobs aux commandes (l’intéressé avait été mis à la porte en 1985). Avec une vision nouvelle et des idées fraîches, le CEO d’Apple allait peu à peu donner à l’entreprise l’allure qu’on lui connait actuellement.

Présenté par Steve Jobs en 1998, l’iMac G3, l’ordinateur tout-en-un d’Apple, vient de souffler sa vingtième bougie. L’occasion pour Tim Cook de se fendre d’un tweet nostalgique.

Épaulé pour la première fois du designer britannique Jony Ive (qui a par la suite pris la tête de la division design d’Apple et accouché de l’iPod, de l’iPhone ou encore de l’iPad), Steve Jobs avait donc réussi à nous sortir de derrière les fagots une machine rafraîchissante qui augurait des iMac actuels, tant par son concept que par son prix – déjà élevé à l’époque. Il fallait ainsi débourser près de 1300 dollars pour se payer les services de ce All-in-One en l’an de grâce 1998.

Tim Cook lâche un tweet pour l’occasion

Pour marquer le coup, Tim Cook s’est donc fendu d’un tweet comprenant un extrait vidéo emprunt d’une certaine nostalgie. Naturellement, il s’agit de la présentation à la presse de ce fameux iMac G3… avec la touche Steve Jobs en prime (sourire garanti).

Pour rappel, ce premier iMac comprenait un écran cathodique (CRT), deux haut-parleurs et un lecteur de CD-ROM en façade. Il embarquait en outre un processeur Power PC cadencé à 233 Mhz, 32 Mo de mémoire vive, ainsi qu’un disque dur ATA-3 de 4 Go.

Commercialisé jusqu’en 2003, l’iMac G3 fut remplacé en 2002 par l’iMac G4. Doté d’un design « Tournesol », ce nouveau modèle avait la particularité d’intégrer pour la première fois un écran à cristaux liquides TFT. Nettement plus performant, l’iMac G4 disposait d’un CPU PowerPC cadencé entre 700 Mhz et 1,25 Ghz – il était également équipé de 128 à 256 Mo de RAM et de 40 à 80 Go de stockage en HDD.

Mots-clés appleimac

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.