Clicky

Galaxy S8 : la reconnaissance faciale a ses limites

Samsung a mis l’accent sur la biométrie avec le Galaxy S8. Le terminal est en effet équipé d’un lecteur d’empreintes, mais également d’un scanner rétinien et d’un système de reconnaissance faciale. Il semblerait cependant que ce dernier ait ses limites. Il suffit en effet d’une simple photo pour duper le système de sécurité mis en place.

Marciano a été invité par le constructeur à découvrir le terminal. Il a profité de l’occasion pour prendre l’appareil en main et pour tester les différentes fonctions de l’appareil.

Reconnaissance Galaxy S8

Le Galaxy S8 peut être trompé avec une simple photo.

Il s’est notamment focalisé sur le système de reconnaissance faciale intégré à la surcouche du constructeur.

La reconnaissance faciale du Galaxy S8 peut être trompée avec une simple photo

Marciano souhaitait en effet déterminer le niveau de sécurisation de ce dernier et il a donc tenté de le tromper à l’aide d’une photo prise avec un autre Galaxy S8. Plusieurs tentatives ont été nécessaires, mais il a fini par parvenir à ses fins et il a donc réussi à déverrouiller le terminal avec une simple photo.

Toute la scène a été filmée, bien entendu, et retransmise ensuite en direct sur Periscope.

La vidéo a rencontré un franc succès et elle a été massivement partagée dans les heures qui ont suivi. Elle s’est même retrouvée en une de nombreux média anglo-saxon. Samsung a été obligé de réagir et la firme a ainsi reconnu que son système de reconnaissance faciale avait ses limites. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne peut pas être utilisé pour procéder à des paiements en ligne avec la solution du constructeur.

Il faut tout de même préciser que le scanner rétinien, lui, n’est absolument pas en cause. Ce dernier fonctionne en effet avec de l’infrarouge et il est donc impossible de le berner avec une simple photo.

Le scanner rétinien n’est pas en cause

En outre, si vous regardez attentivement la vidéo réalisée par Marciano (neuvième minute), alors vous pouvez remarquer que ce dernier est obligé d’exercer un mouvement de l’arrière vers l’avant afin de déclencher le système de reconnaissance faciale.

La solution développée par Samsung prend en effet en compte le mouvement exercé par l’utilisateur devant la caméra frontale de son téléphone pour lancer l’authentification. En combinant cet élément à d’autres variables, le constructeur devrait donc être en mesure d’améliorer la sécurité de cette fonction avec une simple mise à jour logicielle.

En attendant, si vous comptez craquer pour le Galaxy S8 et si vous êtes frileux concernant la sécurité de vos données, il sera sans doute préférable d’opter pour le système d’identification reposant sur les empreintes ou sur la rétine.

David

Passionné, colérique, humain.