L’inattendu retour de l’iPhone SE

Apple a effectué une petite mise à jour de ses produits ce mardi, et j’aimerais revenir sur les modifications qui concernent l’iPhone SE.

L’iPhone SE conserve le même design depuis l’iPhone 5 sorti en 2012, si ce n’est concernant les coloris et le bouton home qui s’est agrémenté du Touch ID. Il garde donc cet excellent design qui a eu beaucoup de succès, et qui est pour beaucoup considéré comme le plus bel iPhone jamais conçu. D’ailleurs, sa longévité n’est-elle pas le signe de l’ultime perfection ?

Regain d’intérêt pour ce modèle culte

Ce mardi n’a apporté que très peu de nouveautés à cet iPhone, à savoir la disparition de la version 16Go au profit des versions 32 et 128Go. Enfin le plus petit modèle de la gamme s’offre le plaisir d’une grande capacité de stockage. Et je pense que c’est un point très important, car il permet à l’iPhone SE de regagner de l’intérêt et de ne plus être en retrait face aux autres modèles de la gamme.

En effet, ce téléphone au design qui date, accompagné d’une capacité limitée et d’un prix élevé était trop inintéressant, sauf pour ceux qui préfèrent un petit smartphone « à taille humaine » sans hésitations, malgré une image un peu dépassée.

Et heureusement le prix ne bouge pas, à savoir 489€ pour la version 32Go et 599€ pour la version 128Go, majoré de dix euros pour la version haute capacité.

Ces deux petites améliorations permettent au SE de se remettre en avant dans la gamme face au premier mobile accessible au prix supérieur : l’iPhone 6s 32Go à 659€.

Une petite nouveauté pour un grand impact sur sa place dans la gamme

Il présente donc comme atouts :

  • Ce charme intemporel (sobre, classe, luxe et bijou sont souvent les termes qui le caractérisent)
  • Sa taille parfaite qui offre une prise en main très agréable et qui permet de l’utiliser à une main
  • La même puce que celle de l’iPhone 6s, qui reste actuelle
  • Le même appareil photo 12 Mpix + enregistrement vidéo 4K
  • Son prix ! (pas donné, mais le rapport qualité/prix a marqué des points aujourd’hui)
  • Et pour récapituler une grande capacité de 128Go, comme les modèles supérieurs

16Go, c’était tout simplement insuffisant de nos jours pour une utilisation convenable. 32Go, c’est bien mieux pour installer un minimum d’applications et utiliser divers fichiers multimédias sans encombre, et sans devoir faire le ménage pour libérer de la place. Et 128Go, c’est Byzance.

Le fait qu’il ne propose pas (encore ?) 256Go ne me choque pas, car c’est une capacité énorme qui reste peu utilisée de nos jours sur smartphones.

Personnellement, c’est un point qui pourrait me faire pencher pour le SE. Le comble lorsque l’on utilise le grand écran d’un modèle estampillé « Plus », mais il offrirait en contrepartie un confort supplémentaire d’utilisation : Sa légèreté, sa prise en main, pouvoir l’utiliser aisément d’une seule main… c’est toujours le vase communiquant entre les avantages et les inconvénients.

Enfin l’iPhone SE n’est plus en arrière. Apple a comblé ce retard et c’était indispensable pour maintenir la crédibilité de ce joli modèle. L’évolution de la gamme sera à suivre dans les prochaines semaines, car l’arrivée de l’iPhone « 8 » risque de bouleverser les choses, et de faire bouger de nouveau la place du petit SE…