Clicky

L’incroyable transformation de Cameron Underwood, l’homme qui a subi une greffe du visage après s’être tiré une balle dans la tête

La médecine a beaucoup évolué de nos jours et les chirurgiens sont désormais capables de réaliser de véritables miracles.

Cameron Underwood, 26 ans, résidant en Californie, en est la preuve vivante. Après avoir tenté de se suicider en juin 2016, et détruit une grande partie de son visage, Cameron a subi une greffe de visage complexe au début de l’année. Il révèle maintenant son nouveau visage au monde, et le résultat est vraiment impressionnant !

Cameron

Capture écran – YouTube

Une tentative de suicide qui tourne très mal

En 2016, alors qu’il souffrait d’une très grave dépression et de problème d’alcool, Cameron, ancien soudeur et machiniste californien, tente de se suicider en se tirant une balle dans la tête. Finalement il survivra après plusieurs jours passés dans le coma, mais ce suicide raté va lui laisser une grave séquelle : un visage complètement déformé. En effet à son réveil de coma, Cameron s’est retrouvé avec un visage terriblement mutilé : mâchoire inférieure tombée, quasiment plus de dents, nez presque inexistant, et incapacité totale de manger et de boire.

Après plusieurs tentatives infructueuses de reconstruction faciale, la mère du jeune homme, Beverly Bailey-Potter, est tombée un jour sur un article de People Magazine qui parlait d’un programme de greffe du visage de l’Université de New York. C’est ainsi que Cameron a rencontré le docteur Eduardo Rodriguez du centre médical académique Langone Health de l’Université de New York. Il faudra 25 heures d’intervention chirurgicale pour réaliser la greffe de visage de Cameron. Et maintenant, environ 11 mois après l’intervention, le jeune homme commence petit à petit à retrouver une vie normale. Il peut à nouveau sortir en public, faire du sport et passer du temps avec sa famille et ses amis.

« Je suis très reconnaissant d’avoir eu la chance d’avoir cette greffe de visage, car cela me donne une seconde chance dans la vie », a-t-il déclaré. « Même si je suis toujours en train de récupérer et que je commence tout juste à retrouver la sensation et la mobilité, principalement au niveau de mes lèvres, je suis toujours très heureux du résultat, j’ai un nez et une bouche pour pouvoir sourire, parler et manger des aliments solides à nouveau. »

Un véritable exploit dans la chirurgie réparatrice

Après leur première rencontre, le Dr Rodriguez affirme qu’il était convaincu de pouvoir aider ce jeune homme à retrouver sa qualité de vie. Et le médecin était aussi convaincu qu’il n’y avait aucun autre moyen de ramener Cameron à une vie normale à part une greffe du visage. L’intervention a nécessité l’utilisation d’un plan chirurgical en 3D réalisé sur ordinateur et d’un masque en 3D du visage du donneur. Une toute nouvelle approche médicale qui a mobilisé une équipe de plus de 100 professionnels de la santé dirigée par le Dr Rodriguez.

L’opération, qui a débuté le 5 janvier, a impliqué une transplantation et une reconstruction complète du nez et des sections du passage nasal, des joues, des paupières inférieures,  des os de la mâchoire supérieure et inférieure, y compris les gencives et les 32 dents, ainsi que du toit de la bouche.

Mais si tout cela a été possible, c’est aussi grâce à la personne qui a fait don de son visage, à savoir William Fisher, 23 ans, de New York. Il était écrivain et cinéaste en devenir, et avait dû lutter pendant plusieurs années contre la maladie mentale, avant sa mort. Dans un communiqué, sa mère Sally, a déclaré : « la mort de mon fils était une tragédie. Mais je suis heureuse qu’en honorant sa décision, nous ayons pu redonner vie à quelqu’un d’autre. »

Voici une vidéo réalisée par le NYU Langone Health. Certaines séquences peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.

Mots-clés médecine