L’Indonésie projette de produire ses premières voitures électriques à partir de 2022

Un responsable du Ministère de l’Industrie de l’Indonésie a indiqué le jeudi 18 juillet dernier que le pays était sur le point de produire ses premières voitures électriques. Selon ses dires, la fabrication des premiers véhicules commencera en 2022.

Cette décision intervient après que de nombreuses compagnies aient proposé des plans d’investissement dans le pays.

Crédits Pixabay

L’Indonésie possède d’importantes ressources en minerai de latérite de nickel qui est utilisé dans la fabrication des batteries au lithium. C’est une des raisons pour lesquelles le gouvernement indonésien veut ouvrir des usines de production de voitures électriques et de batteries.

Avec l’industrie automobile qui se tourne peu à peu vers l’électrification, cette étape permettra à l’Indonésie de faire partie des pays asiatiques qui exploitent le domaine prometteur des voitures électriques.

Le gouvernement très favorable au projet

Comme il s’agit d’un projet qui aura beaucoup d’impacts positifs pour le pays, le gouvernement indonésien ne ménage pas ses efforts pour aider à le réaliser. Par exemple, Harjanto, qui est un directeur général au Ministère de l’Industrie a indiqué que le gouvernement est en ce moment en train de réviser le système de taxation sur les voitures de luxe.

Selon Harjanto, le but de cette révision est d’encourager la production de voitures à faible émission de carbone. Et en parlant de taxes, l’État va aussi offrir des allégements fiscaux aux entreprises en Indonésie qui fabriquent des batteries pour voitures électriques.

Plusieurs entreprises internationales intéressées

L’Etat de l’Indonésie n’est pas le seul à être intéressé par ce projet. De nombreuses entreprises internationales ont en effet déjà indiqué leur souhait d’investir dans le domaine.  Toyota Motor Corp et Hyundai ont ainsi déjà exprimé leur intérêt par rapport à la construction d’usines de production de véhicules électriques.

De son côté, le directeur général Harjanto a aussi déclaré que le Ministre de l’Industrie a déjà rencontré quelques compagnies de fabrication de batteries. D’autres sociétés, comme le groupe chinois Tsingshan, sont aussi actuellement en train de développer des fonderies pour fabriquer des produits chimiques utilisés dans les batteries. Toyota a également accepté d’investir 2 milliards de dollars dans le pays dans les cinq années à venir, avec une partie de cette somme dédiée aux véhicules électriques.

Avec ce projet, le gouvernement indonésien espère que les véhicules électriques atteindront 20% de la production automobile nationale d’ici 2025.