Clicky

L’industrie française du disque dopée par le streaming

Les avancées technologiques profitent aussi à l’industrie de l’art. Ces derniers temps, en France, une hausse du marché de la musique a été constatée. Cette croissance aurait notamment été amplifiée par le streaming. L’année dernière, un taux de croissance de six pour cent a été observé. Vingt milliards de titres ont été écoutés en streaming pour quatre millions d’abonnés ont été recensés.

Cette année, le Midem (le Marché international de la musique) se tient à Cannes. L’événement réunit quatre mille acteurs de l’industrie musicale tels que des artistes, des producteurs et des labels. La réunion a commencé le mardi 06 juin 2017 et elle se tiendra durant quatre jours successifs.

Musique Streaming

Les débats tourneront notamment autour des rémunérations des artistes. Il sera également question de veiller sur la santé du marché musical mondial.

Faire payer YouTube

« On a fait beaucoup d’efforts pour s’adapter à la nouvelle donne numérique. » a annoncé à Franceinfo Guillaume Leblanc, le directeur général du SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique).

Le marché en France serait ainsi reparti à la hausse, avec plus de 5% de croissance, « après une décennie de difficultés, on est résolument positifs et tournés vers l’avenir, grâce au streaming. » a-t-il affirmé avec assurance. « L’enjeu est maintenant de faire payer la plateforme la plus populaire mais qui rémunère le moins : YouTube. » a-t-il expliqué.

Une croissance solide

« Elle [la croissance NDLR] est véritablement solide, car on constate qu’il y a une véritable évolution des usages. En France, l’année dernière, on a écouté 28 milliards de titres sur les plateformes de streaming. Cette croissance des usages est exponentielle. Les usages sont là, les Français s’abonnent de plus en plus. Il y a 4 millions de personnes qui étaient abonnées à un service de streaming l’année dernière, il y en a 112 millions dans le monde et ce chiffre est en augmentation. » a affirmé le DG du Snep.

« C’est une croissance structurelle d’autant que les plateformes sont de plus en plus populaires. On a trouvé le modèle économique et l’usage qui permet de créer de la valeur et d’entrevoir des perspectives réjouissantes. Dans les marchés qui sont très avancés sur le streaming dans les pays nordiques notamment, le marché de la musique a retrouvé son niveau d’avant la crise. On est donc optimistes pour l’avenir. » a-t-il ajouté.

Mots-clés streamingweb

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !