L’Internet Archive vient d’ouvrir un musée virtuel dédié aux malwares des années 80

L’Internet Archive a encore frappé. Le célèbre site vient effectivement d’ouvrir une nouvelle section et cette dernière se présente sous la forme d’un musée virtuel entièrement dédié aux malwares des années 80/90. Amusant, mais le meilleur reste à venir car il est même possible de les télécharger en quelques clics. Rassurez-vous cependant car toutes leurs fonctions malveillantes ont été désactivées.

A la base, l’Internet Archive a été fondé en 1996 par Brewster Kahle et la plateforme se présente sous la forme d’une gigantesque bibliothèque numérique consacrée au web.

Virus Internet Archives

On ne dirait pas mais ceci est bel et bien un virus. Dingue, non ?

Elle regroupe plusieurs rubriques différentes. Dans le lot, on trouve de nombreux livres numériques mais aussi des vidéos, de la musique, des logiciels et des images.

Des virus, oui, mais des virus créatifs !

Les instigateurs du projet ont aussi mis au point un service se présentant sous la forme d’une machine à remonter dans le temps virtuelle, la fameuse Wayback Machine.

Elle est très populaire chez les internautes et c’est assez logique car elle leur permet de voyager à travers le temps pour retrouver les sites tels qu’ils étaient à leurs débuts.

L’Internet Archive ouvre régulièrement de nouvelles rubriques et elle vient justement de lancer le Malware Museum, un musée consacré à tous les virus et tous les malwares des années 80/90.

Si vous avez connu l’informatique de ces années-là, alors vous devez savoir que les concepteurs de virus étaient très créatifs à l’époque. Leurs malwares ne se contentaient effectivement pas d’infecter nos machines ou même de ruiner nos installations. Non, ils affichaient aussi parfois des messages, des images ou même des animations et certains programmes se rapprochaient d’ailleurs de l’oeuvre d’art numérique.

Les choses ont malheureusement bien changé depuis.

Quoi qu’il en soit, ce fameux musée virtuel n’est pas géré par un illustre inconnu. Loin de là car c’est en réalité Mikko Hyppönen qui s’en occupe, et donc le directeur de la société F-Secure.

En outre, et comme indiqué un peu plus haut, les internautes ont tout à fait la possibilité de télécharger ces programmes s’ils le désirent mais ces derniers ont évidemment été nettoyés au préalable pour éviter les mauvaises surprises.

Si vous voulez vous rincer l’oeil et revivre votre prime jeunesse, alors ce n’est pas compliqué car il suffit de vous rendre à cette adresse. Pour le moment, seuls quelques dizaines de virus ont été référencés mais d’autres devraient suivre dans la foulée.