Clicky

L’internet très haut débit accessible à tous grâce à OneWeb

Créée en 2014 par l’américain Greg Wyler, la société OneWeb ambitionne de révolutionner l’accès à internet à travers le monde. L’entreprise a ainsi pour projet d’envoyer une constellation composée de neuf cents satellites en orbite basse afin d’offrir un accès internet fixe et mobile à très haut débit pour tous, et ce, dès 2019.

D’après le français Éric Béranger, à la tête de OneWeb, sa société est un « opérateur de communication globale dont la vocation est d’apporter un internet haut débit et haute qualité partout dans le monde, que vous soyez en pleine campagne, en mer, dans un avion ou aux pôles. »

Sauver Terre

Pour son projet, OneWeb promet d’offrir un débit fixe et mobile de « plusieurs dizaines de Mbit/s ».

Des partenaires de choix

Pour la réalisation de ce projet plus qu’ambitieux, OneWeb peut compter sur le soutien d’entreprises telles qu’Airbus, Virgin Group, Coca-Cola ou encore Qualcomm. En 2015, la société américaine avait déjà réussi à rassembler un demi-milliard de dollars lors d’une levée de fonds pour financer la mise en orbite d’une flotte de satellites.

Dans un premier temps, le service proposé par OneWeb sera destiné aux opérateurs et aux gouvernements. Éric Béranger a indiqué que « Les abonnés grand public ne sauront même pas qu’ils passent par nous. » Pour la connexion mobile, la firme Qualcomm étudie actuellement la conception d’une puce capable de passer d’un réseau cellulaire à un réseau satellitaire.

Le très haut débit satellitaire fin 2019

En juin 2017, OneWeb a inauguré une usine de construction de satellites à Toulouse. Ces satellites seront mis en orbite basse, soit à 1200 km d’altitude, en mars 2018. Le lancement de ces premiers satellites est déjà une avancée considérable dans la concrétisation du projet OneWeb.

Selon Éric Béranger, « La couverture ne sera pas totalement achevée en 2020, mais nous couvrirons suffisamment de pays pour lancer les premiers services dès la fin 2019. » OneWeb n’est pas le seul à vouloir se lancer dans l’internet satellitaire. Des géants comme Facebook, Google et Space X lorgnent aussi sur ce marché.

Aussi ambitieux soit le projet de OneWeb, les opérateurs traditionnels ne vont pas se laisser faire aussi facilement. La concurrence s’annonce donc rude et c’est tant mieux pour les internautes.

Mots-clés oneweb

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !