L’iPhone 6s serait plus réactif que le Samsung Galaxy Note 7

Le Samsung Galaxy Note 7 est un peu le smartphone de tous les superlatifs. Encensé par la presse spécialisée, le terminal est en effet considéré comme un des meilleures smartphones du moment. Pourtant, il serait beaucoup moins réactif que… l’iPhone 6s. C’est en tout cas ce que révèle la dernière vidéo tournées par PhoneBuff, une vidéo qui risque de ne pas faire plaisir au constructeur coréen.

Sur le papier, le Galaxy Note 7 n’a clairement pas à rougir face à son concurrent. Il est en effet équipé d’une puce Snapdragon 820 (pour la version américaine) associée à 4 Go de mémoire vive.

Bench Galaxy Note 7

Le Galaxy Note 7 serait moins rapide et moins réactif que l’iPhone 6s.

Même chose du côté de l’écran. Avec sa dalle en 2 560 x 1 440, il écrase de toute sa superbe l’iPhone 6s et son écran en 1 334 x 750.

Le Galaxy Note 7 n’a pas grand chose à envier à l’iPhone 6s. En théorie du moins.

Oui, en théorie, le Note 7 n’a pas grand chose à envier à son homologue venu de Cupertino, mais il en va tout autrement en pratique et c’est précisément ce que révèle cette séquence.

Afin de pouvoir comparer les deux terminaux, David Rahimi a mis en place un process assez simple consistant à lancer une série de plusieurs applications en simultanée sur les deux terminaux concurrents. Des applications comme l’horloge, l’appareil photo, la galerie, Netflix, Spotify ou même Angry Birds et Amazon.

Le résultat est tout simplement édifiant. L’iPhone 6s domine en effet son adversaire sur tous les plans et il n’a besoin que de quelques secondes pour prendre la tête de la course. Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant car les outils lancés sur le terminal pommé s’ouvrent instantanément, sans attente.

C’est évidemment très impressionnant mais il y a tout de même quelques détails à prendre en compte.

Pour commencer, le Galaxy Note 7 testé fonctionne sous Android 6.0.1 et pas sous Nougat, contrairement à l’iPhone 6s qui fait tourner pour sa part la dernière version stable de la plateforme mobile de la marque, soit iOS 9.3.4. En outre, il ne faut pas non plus oublier que le terminal de Samsung affiche une définition deux fois plus importante que celle de son adversaire.

Tout est une question de plateforme

Mais ce n’est pas la plus grande différence entre les deux concurrents. L’iPhone 6s a en effet un avantage indéniable sur le Samsung Galaxy Note 7 : sa plateforme. iOS est spécialement optimisé pour le matériel de l’iPhone, contrairement à Android qui a été conçu pour pouvoir tourner sur le plus de terminaux possibles.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le petit téléphone pommé soit un peu plus réactif que la gigantesque phablette coréenne.

Une autre vidéo a aussi beaucoup fait parler d’elle la semaine dernière, une vidéo tournée cette fois par JerryRigEverything. Comme à son habitude, ce dernier a utilisé plusieurs pointes métalliques sur l’écran du terminal pour en éprouver la résistance. L’expérience a révélé que la vitre de protection recouvrant la dalle du terminal était très sensible aux rayures. Surprenant, d’autant que cette dernière profite d’un traitement au Gorilla Glass 5.

Corning n’a pas franchement apprécié l’expérience et l’entreprise a même publié un communiqué de presse pour donner sa vision des choses, un communiqué dans lequel elle explique en substance que les rayures visibles sur la vidéo sont en réalité des traces laissées par… les pointes utilisées dans le test.

Il s’agirait donc d’un simple transfert de matière. Affaire à suivre.