Clicky

L’iPhone 7 devrait se passer des services de Samsung

Apple et Samsung ont toujours eu une relation assez particulière. S’ils se sont souvent retrouvés devant les tribunaux pour des histoires de brevets, cela ne les a pas empêché de travailler ensemble et le second a ainsi produit une partie des processeurs des terminaux nomades de la Pomme Croquée. Tout pourrait cependant changer avec l’iPhone 7, du moins si l’on en croit ce qui se murmure dans les milieux autorisés.

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser que cette rumeur n’a pas été commentée par les principaux intéressés et elle est donc à prendre avec les pincettes habituelles.

TSMC iPhone 7

Le processeur de l’iPhone 7 pourrait être produit par TSMC finalement.

Jusqu’à présent, Apple s’est essentiellement appuyé sur deux constructeurs pour produire les puces de ses téléphones portables : Samsung et TSMC.

La puce de l’iPhone 10 pourrait être produite par TSMC

La firme aurait cependant décidé de faire les choses autrement pour l’iPhone 7 et de confier ainsi la production du processeur A10 à TSMC.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette décision n’aurait pas été motivée par les différents procès qui ont opposé le géant sud-coréen à la Pomme Croquée.

Non, en réalité, si cette dernière aurait choisi TMSC, c’est avant tout pour sa technologie. Le fondeur a effectivement capable de graver des puces en 10 nm et il est donc en mesure de produire des processeurs plus compacts, certes, mais surtout plus économes en énergie.

En d’autres termes, en intégrant des puces atteignant cette finesse de gravure à son iPhone 7, Apple serait en mesure de produire des téléphones plus fins sans aucune perte en terme d’autonomie.

Si cette information s’avère exacte, alors cela risque de placer Samsung dans une position assez délicate. L’iPhone s’est toujours bien vendu et l’accord passé avec Apple lui rapportait chaque année plusieurs dizaines de millions de dollars.

Il faut tout de même rappeler que l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus ne seront vraisemblablement pas présentés avant la rentrée prochaine. Beaucoup de choses peuvent donc encore changer d’ici là et il faudra sans doute attendre encore quelques mois avant de savoir si cette rumeur a visé juste ou non. En outre, la vraie question, c’est de savoir si TSMC sera réellement capable de produire suffisamment de puces pour répondre à la demande.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • newsoftpclab

    C’est fini la guerre entre les deux?

  • Jeangi

    la consommation de la dernière puce a été une très désagréable surprise en défaveur de Samsung qui se partageait le marché avec TMSC!!!