Clicky

L’iPhone 7c se paye une (fausse) publicité

L’iPhone 7c ne sera sans doute pas présenté de sitôt, si tant il doit l’être un jour, mais cela n’a pas empêché Nico Media Productions de travailler sur une fausse publicité vantant les mérites de ce téléphone très coloré. La vidéo ne dure pas plus d’une trentaine de secondes mais elle rappelle beaucoup les premières pubs consacrées à l’iPod.

Apple a toujours accordé le plus grand soin à ses publicités et cette stratégie s’est souvent révélée payante par le passé puisqu’elle a permis à la marque d’imposer ses produits chez le grand public.

Concept iPhone 7c

Cet iPhone 7c est vraiment très coloré. Peut-être un peu trop d’ailleurs.

En 2003, l’entreprise avait commandé une série de spots très stylisés et très colorés pour mettre en avant ses baladeurs et ils avaient rencontré un certain succès à l’époque.

Un iPhone 7c très coloré et un spot qui rappelle beaucoup celui de l’iPod en 2003

La vidéo réalisée par Nico Media Production rappelle beaucoup cette campagne. Elle en reprend la trame avec un rythme très soutenu, beaucoup de percutions et un téléphone qui se décline en plusieurs coloris très vifs, avec du rose, du vert et du bleu.

L’iPhone 7c en lui-même n’apporte pas grand chose de neuf et le téléphone hérite finalement des lignes de l’iPhone 5s. L’ergonomie reste elle aussi inchangée (les boutons sont placés au même endroit) et la seule différence se situe finalement au niveau du panneau avant du téléphone puisque ce dernier reprend la même couleur que le reste de la coque.

L’arrière du téléphone ressemble davantage à l’iPhone 6 et à l’iPhone 6s en revanche, avec du métal (coloré là encore) et des languettes en plastique placées aux mêmes endroits, soit en haut et en bas.

Le designer à l’origine de ce clip n’a pas fait d’autres changements et le module photo se retrouve toujours dans le coin supérieur gauche. En revanche, il a pensé à changer le nom du téléphone pour coller à son concept et au modèle présenté.

Alors, que pensez-vous de cet iPhone 7c ? Un peu trop coloré, non ?

Share this post

David Eisenberg

Passionné, colérique, humain.