L’iPhone 8 pourrait faire l’impasse sur le lecteur d’empreintes

L’iPhone 8 pourrait finalement faire l’impasse sur le lecteur d’empreintes et tout miser sur la reconnaissance faciale. C’est du moins la théorie soulevée par Bloomberg. Apple n’aurait effectivement pas réussi à intégrer la technologie Touch ID à la dalle de son nouveau téléphone.

Cette année, la firme américaine devrait logiquement nous gratifier de trois nouveaux téléphones. En plus des deux modèles intermédiaires habituels, elle aurait également l’intention de lancer un troisième appareil afin de fêter le dixième anniversaire de la gamme.

iPhone 8

L’iPhone vient en effet de fêter son dixième anniversaire et ce serait donc une manière pour l’entreprise de rendre hommage au produit qui l’a totalement réinventé.

L’iPhone 8 devrait tout miser sur la reconnaissance faciale

L’iPhone 8 devrait marquer une rupture dans l’histoire de la gamme. Contrairement aux modèles précédents, il hériterait en effet d’un boîtier en verre et d’un écran borderless recouvrant toute sa façade.

Le lecteur Touch ID ne serait plus de la partie pour sa part. Du moins pas sous sa forme actuelle. D’après les sources habituelles, il était effectivement question que le lecteur soit directement intégré à la dalle du téléphone.

Bloomberg n’est pas de cet avis cependant et Mark Gurman vient ainsi de signer un nouvel article dans lequel il évoque la disparition pure et simple du lecteur d’empreintes digitales du téléphone.

D’après une source inévitablement proche du dossier, Apple serait en effet en train de tester un système de sécurité améliorer entièrement basé sur la reconnaissance faciale. Le système en question ne se limiterait d’ailleurs pas à la simple authentification du propriétaire du téléphone et il pourrait ainsi être utilisé pour lancer des applications sécurisées ou même pour valider des paiements en ligne.

L’informateur à l’origine de cette fuite évoque un système fiable et d’une extrême réactivité. Il n’aurait en effet besoin que de quelques millisecondes pour analyser un visage et déclencher l’action associée. En outre, il serait capable de fonctionner à distance et même lorsque le téléphone est posé sur une surface plane. Il irait donc bien plus loin que la plupart des systèmes de reconnaissance faciale du marché.

Pas de lecteur d’empreintes en vue

Toutefois, contrairement à ce qui a été dit précédemment, cette technologie n’aurait pas pour vocation à compléter le lecteur d’empreintes, mais plutôt à le remplacer. Apple envisagerait en effet de faire l’impasse sur la technologie Touch ID et de tout miser sur ce système de reconnaissance faciale.

La source ne donne pas de détails techniques, mais il peut être utile de rappeler que l’iPhone 8 devrait embarquer deux caméras frontales placées côte à côte. Utilisées conjointement, elles seraient capables de générer une image en trois dimensions du visage du propriétaire du téléphone et la technologie serait par conséquent très difficile à tromper.

Apple testerait également en interne un scanner rétinien et des prototypes d’iPhone équipés d’une puce dédiée à l’intelligence artificielle, avec des dalles plus performantes. Toutefois, ces technologies ne devraient pas être intégrées à l’iPhone 8 ni même à l’iPhone 7s ou à l’iPhone 7s Plus. Il faudra ainsi attendre la prochaine génération pour espérer pouvoir en profiter.

Bloomberg confirme cependant la présence d’un écran OLED, un écran capable de produire des couleurs plus vives. Mark Gurman évoque également la présence d’un processeur plus rapide et gravé en 10 nm, ainsi que de nouvelles gestures propres à iOS 11. Il pense également que le terminal mettra l’accent sur la réalité augmentée.