L’iPhone cède encore du terrain face à Android au dernier trimestre

Rien de va plus pour Apple. Selon Gartner, l’iPhone aurait encore cédé du terrain face à Android en terme de volume des ventes au troisième trimestre. L’heure est grave, d’autant que la concurrence n’est pas touchée par ce net recul des ventes. Loin de là même car les affaires de Samsung se portent bien, elles, et ce même si les constructeurs chinois se font de plus en plus présents.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour le troisième trimestre consécutif, les ventes de l’iPhone connaissent un net recul. Les parts de marché de l’entreprise tombent en effet à 12,9 % contre 14,6 % l’année dernière à la même période.

Ventes smartphones

Apple poursuit sa chute au troisième trimestre.

Apple cède du terrain sur tous les marchés, mais c’est tout de même en Chine et en Asie que le constructeur est le plus durement touché, avec une chute des ventes atteignant les 26 %.

Apple est surtout touché au Japon et en Chine

Marché où les parts de l’entreprise sont passées de 42,2 à 38 %. En terme de ventes, cela représente donc une baisse de plusieurs millions d’unités en l’espace d’une année. La chute est moins marquée sur le marché américain et sur le marché européen. En réalité, c’est même sur ce marché que la marque réalise sa meilleure performance.

Mais le vrai gagnant c’est évidemment Android. La plateforme mobile de Google marche toujours autant et elle représente à elle seule 86,2 % de parts de marché, soit une hausse de quatre points en un an. Le nombre de terminaux vendus passe ainsi à 296 millions d’unités.

Certains constructeurs s’en sortent mieux que d’autres bien entendu et Samsung arrive ainsi en tête avec 76,7 millions de smartphones écoulés et 22,3 % de parts de marché, soit près du double d’Apple. Huawei le talonne de près avec 30,6 millions de ventes et 8,9 % de parts de marché, soit une hausse de plus de quatre millions d’unités par rapport à l’année précédente.

Samsung toujours en tête

Impressionnant, mais les autres constructeurs chinois peuvent aussi se frotter les mains. Oppo, par exemple, arrive en troisième position du podium dévolus aux constructeurs Android avec 18,48 millions d’unités vendues, contre seulement 8 millions l’année précédente.

Mine de rien, cela représente une belle augmentation en un an. Xiaomi, lui, reste stable avec 15,5 millions d’unités vendues.

Les autres constructeurs arrivent ensuite. LG, HTC, Motorola-Lenovo, Sony ou même BlackBerry ont écoulé 158,5 millions d’unités sur la période. Et Microsoft alors ? Windows 10 Mobile peine toujours autant à convaincre. Seulement 1,97 millions de terminaux ont en effet été écoulés sur la période, soit quatre fois moins que l’année dernière.