L’iPhone X compte à lui seul pour 35% des bénéfices de l’industrie du smartphone

Vous vous faisiez du mouron pour Apple et pour l’iPhone X qui se vend moins bien que prévu ? Eh bien ce n’est plus la peine de vous tracasser, Apple s’en sort bien, très bien même, si l’on en croit les données compilées par Counterpoint pour le dernier trimestre de l’année 2017. Selon les chiffres glanés par le site, la firme de Cupertino serait loin devant ses petits camarades en termes de bénéfices liés à la vente de smartphones. Et cerise sur le gâteau, ce serait l’iPhone X qui rapporterait le plus au niveau mondial.

En dépit de ventes en deçà de ce que les analystes avaient initialement projeté, le dernier flagship d’Apple parviendrait – du fait de son prix élevé – à totaliser à lui seul 35% des bénéfices de l’industrie de la téléphonie mobile tout entière. Oui, rien que ça…

Selon les dernières estimations de Counterpoints, Apple se frotte les mains grâce à l’iPhone X, qui parvient, de par son prix élevé, à lui rapporter gros…

Mieux encore, sur le classement élaboré par Counterpoint, la suprématie d’Apple en termes de bénéfices sur le marché est on ne peut plus claire. On y constate notamment que la firme règne sans partage sur le haut du tableau avec près de 86% des recettes du marché, récoltées grâce aux ventes combinées des iPhone X, 8, 8 Plus, 7, 7 Plus, 6, 6S et SE.

Samsung présent sur le tableau, loin derrière le Roi Apple

Le numéro 1 mondial du smartphone, Samsung, doit pour sa part se contenter d’une modeste présence sur ce podium, au travers de son Galaxy Note 8 (qui arrive seulement sixième avec 3,9% des bénéfices globaux) et du Galaxy S8 Plus (1,7%). Une position qui souligne l’imposante marge réalisée par Apple sur ses différents terminaux en comparaison de ses concurrents directs.

Reste que la place de Huawei (numéro 3 mondial) dans toutes ces données est aussi évoquée par Counterpoint, mais pas au travers du tableau ci-dessous. Dans son enquête, le site évoque le géant chinois et fait le bilan de sa situation sur le marché, toujours côté recettes. On apprend ainsi que la marque est parvenue à augmenter ses bénéfices de 59% par rapport au quatrième trimestre de 2016. A ce rythme, il est tout à fait envisageable que Huawei intègre le Top 10 de Counterpoint l’année prochaine.

Comme l’indiquent les analystes du site, les marques chinoises s’apprêtent en outre à augmenter leurs tarifs pour profiter de marge plus importante. « Les acteurs chinois [du marché] comme Huawei, Oppo et Vivo visent désormais à augmenter leurs prix en tirant parti de leur production en interne et en innovant avec leurs propres appareils » indique notamment Tarun Pathak, qui laisse par conséquent entendre qu’Apple pourrait être contraint à partager son gros gâteau avec les géants de l’Empire du milieu – et ce dans un avenir proche…

Mots-clés appleiphoneiphone x