L’iPhone XI Max se paye un magnifique concept, réalisé par Hasan Kaymak

Hasan Kaymak a encore frappé. Le talentueux designer a effectivement mis en ligne la semaine dernière un nouveau concept consacré au très attendu iPhone XI Max. Il ne laissera personne indifférent.

Pour réaliser ce concept, Hasan n’a pas eu à chercher bien loin. Le designer s’est en effet tourné en direction de toutes les rumeurs de ces dernières semaines, des rumeurs qu’il a collectées et condensées en une seule vidéo.

Concept iPhone XI Max

Capture YouTube

Très réaliste, ce concept se focalise donc pour commencer sur l’iPhone XI Max, et plus précisément sur la version (PRODUCT)RED.

Un iPhone XI Max en édition (PRODUCT)RED

Sans surprise, Hasan a doté son téléphone d’un boîtier en verre similaire à celui des modèles actuels. Pas de changement notable non plus au niveau de l’écran puisque ce dernier comporte toujours une large et imposante encoche dans sa partie supérieure.

Le seul vrai changement vient du module photo arrière. Il est proéminent et de forme carrée. À l’intérieur, on retrouve trois optiques, un flash LED et l’entrée d’un microphone.

Toutefois, la vidéo ne s’arrête pas là. En prime, Hasan a également modélisé un iPhone 11R. En revanche, ce dernier ne correspond pas du tout aux dernières rumeurs en date et il s’inspire davantage de cet autre prototype d’iPhone XI qui avait circulé en début d’année. Le module photo arrière est donc centré dans la partie haute de la plaque et il comporte deux optiques et deux capteurs placés cette fois sur un axe horizontal. En toute franchise, ce module photo est bien plus élégant que celui de l’iPhone XI Max.

Et un concept pour l’iPhone XIR en prime

Plus élégant, et surtout plus discret. Pour le reste, pas de changement particulier, que ce soit au niveau de l’ergonomie ou même de l’écran.

On retrouve en effet toujours cette belle dalle borderless et cette imposante encoche si chère à la marque.

Reste que ce concept est franchement impressionnant, avec un niveau de finition exemplaire. Une fois encore, Hasan Kaymak s’est littéralement dépassé pour nous faire rêver et on ne peut que l’en remercier.