Clicky

Logitech voulait racheter Plantronics pour 2,2 milliards… sans succès

2,2 milliards de dollars. C’est la somme que le Suisse Logitech aurait mise sur la table en vue d’un rachat potentiel du fabricant américain Plantronics, spécialisé – notamment – dans les casques audio. Le deal, dévoilé ce weekend par Reuters, a finalement fait long feu note The Verge. Au travers de communiqués respectifs, les deux firmes ont confirmé qu’aucun accord n’avait été signé. Ce rachat, s’il avait eu lieu, aurait constitué l’acquisition la plus coûteuse de l’histoire de Logitech… et de loin.

L’année dernière, la firme s’était en effet attaché les services du fabricant de casques Astro Gaming, pour « seulement » 85 millions de dollars – et faisait main basse en juillet dernier sur Blue Microphones pour 117 millions de dollars. Toujours au rang des acquisitions, le géant de Lausanne avait racheté, cette fois en 2008, l’américain Ultimate Ears (désormais connu pour ses enceintes Bluetooth, notamment) pour 34 millions de dollars. De quoi donner du relief au récent projet d’acquisition de Plantronics.

Le Suisse Logitech a approché le fabricant de casques audio Plaintronics en vue d’un rachat. Ce weekend, cette acquisition potentielle est toutefois tombée à l’eau.

« Logitech était engagé dans des discutions avec Plantronics en vue d’une éventuelle acquisition, mais ces discutions sont à présent terminées« , a déclaré un porte-parole de Logitech dans un communiqué publié ce dimanche 25 novembre. Plantronics, pour sa part, s’est exprimé en ces termes sur l’affaire : « Logitech a approché Plantronics en vue d’un potentiel rachat et, en accord avec les responsabilités fiduciaires du conseil d’administration, la compagnie est entrée en pourparlers avec Logitech. Ces discussions sont désormais achevées, Plantronics ne fera pas d’autres commentaires« .

Plantronics lui aussi très actif sur le plan des rachats

Au jeu de qui mangera qui, Plantronics est toutefois loin d’être en reste. La marque, qui fabriquait à l’origine des casques et oreillettes vouées au monde de l’aéronautique, rachetait en mars dernier Polycom (spécialisé dans le matériel de visioconférence) pour la bagatelle de 2 milliards de dollars. Une acquisition stratégique pour Plantronics qui cherche à diversifier ses activités. L’idée pour la marque étant de palier au mieux aux difficultés inhérentes à un secteur du casque audio de plus en plus concurrentiel.

Comme le notait TechCrunch ce weekend, Plantronics subirait en effet de plein fouet l’arrivée de nombreux fabricants low-cost sur ce marché, et devrait en outre faire avec la concurrence de mastodontes qui n’avaient pas, jusqu’à présent, manifesté d’intérêt particulier pour le monde de l’audio. C’est notamment le cas d’Apple, au travers de son acquisition de Beats en 2014 (pour une somme rondelette de 3 milliards de dollars).

Mots-clés logitechplantronics