Lovesense, le fabricant de sextoys, a accidentellement enregistré les ébats sexuels de ses utilisateurs

Il existe des vulnérabilités dans n’importe quel appareil intelligent, c’est pourquoi vous devez être conscient des risques avant de vous les procurer. Voici un autre scénario à ajouter à votre liste de façons terrifiantes dont un gadget intelligent peut se retourner contre vous.

Dans un billet publié récemment, tydoctor, un utilisateur de Reddit, a détaillé un incident très troublant impliquant l’application mobile du vibromasseur télécommandé de Lovense.

Lovense

Un fichier audio compromettant stocké dans le téléphone

« Je parcourais les médias de mon téléphone pour le préparer à une réinitialisation aux paramètres d’usine et je suis tombé sur un fichier .3gp nommé « tempSoundPlay.3gp » dans le dossier de l’application.

Le fichier était un enregistrement audio COMPLET de 6 minutes de la dernière fois que j’avais utilisé l’application pour contrôler à distance le vibromasseur de ma SO (Nous l’avons utilisé dans un bar en jouant au billard). »

L’app, qui peut être utilisée pour contrôler plusieurs sextoys fabriqués par la société Lovense, demande apparemment l’autorisation d’accéder au micro et à l’appareil photo du téléphone, mais cela est supposé être utilisé seulement pour le chat intégré à l’application.

Un « bug mineur » selon Lovesense

Ainsi, les utilisateurs peuvent envoyer des commandes vocales à la personne qui contrôle la télécommande à distance.

Comme l’a rapporté The Verge, quelqu’un qui prétend être de la société qui fabrique le vibromasseur et l’application a répondu au post de Reddit, qualifiant l’incident de « bug mineur ». Ils ont ajouté que : « il s’agit d’un fichier temporaire créé lorsque quelqu’un utilise la fonction de contrôle du son. Votre préoccupation est tout à fait compréhensible. Mais rassurez-vous, aucune information ou donnée n’est envoyée à nos serveurs. »

Seuls les téléphones Android touchés

Ils ont confirmé que cela arrive uniquement sur les appareils Android et qu’une mise à jour a été publiée pour supprimer le fichier audio temporaire lorsque vous fermez la fonction de contrôle du son.

Cette violation particulière de la vie privée aurait pu être bien pire. Mais c’est surtout un énième rappel pour dire que les sextoys connectés peuvent finalement vous trahir. Mais ne désespérez pas, car qu’est ce qui ne peut pas être piraté de nos jours ?