Clicky

Luke Skywalker est-il un djihadiste ?

Luke Skywalker est sans aucun doute un des personnages les plus emblématiques de la célèbre franchise de George Lucas. Sans lui, Star Wars n’aurait pas eu la même saveur. Non et il est d’ailleurs considéré par beaucoup de gens comme le symbole même du fier et courageux héros. Un blogueur a développé une théorie complètement différente en comparant le pauvre Luke à un… djihadiste.

Star Wars est une oeuvre extrêmement manichéenne et cela n’a rien de surprenant car George Lucas a repris tous les codes habituels pour construire ses différents films.

Luke Djihad

Et si Luke n’était pas (vraiment) le héros que nous connaissons ?

L’Empire représente ainsi le mal absolu et les régimes fascistes. Palpatine est devenu un monstre et il le porte sur son visage. Dark Vador n’a plus grand chose d’humain non plus.

Star Wars est une oeuvre extrêmement manichéenne

Et que dire des Stormtroopers ? Ils se ressemblent tous et ils n’existent plus en tant qu’individus. Ce ne sont que de simples copies sans âme et sans humanité.

En face, nous avons l’Alliance, des gens qui ont l’air d’avoir l’esprit ouvert et qui n’ont rien contre les extra-terrestres ni même contre les créatures à poils longs. Mieux, ils chantent aussi autour du feu et ils portent de belles valeurs morales comme l’amour, la fraternité et le sacrifice de soi. Ils ont tout pour eux et ils sont en plus en infériorité numérique, exactement comme les Résistants durant la Seconde Guerre Mondiale.

Mais voilà, il est parfois intéressant de sortir des schémas conventionnels et c’est précisément à cet exercice que s’est livré un des rédacteurs du site Decider.com en établissant un parallèle entre Luke et les candidats aux djihad.

C’est plutôt courageux de sa part, et il faut avouer que sa théorie ne manque pas d’intérêt.

Pour illustrer sa thèse, il s’est simplement appuyé sur la trame scénaristique de la toute première trilogie en changeant légèrement de point de vue.

Luke a-t-il été radicalisé par Obi-Wan ?

A ses débuts, Luke Skywalker n’est qu’un simple garçon de ferme avec des rêves plein la tête. Il mène une vie tranquille mais il ne connait pas ses vraies origines et il est ainsi élevé par sa tante et son oncle.

Luke part faire un tour dans le désert et il tombe sur un fanatique religieux barbu vivant comme un marginal.

Il lui propose alors de lui enseigner la Force mais il lui demande de faire abstraction de tout ce qu’il connaît. Pour mieux le manipuler, il lui dit que son père a été tué par l’Empire.

Luke est déstabilisé, il rentre chez lui et il découvre alors que sa famille a été exterminée par une attaque de drones. Ils étaient innocents et leur seul tort a été de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Obi-Wan profite de l’état émotionnel du jeune homme pour le prendre sous son aile. Ils partent ensemble vers une grande ville où ils se rapprochent d’un contrebandier pour tenter de quitter la planète, au nez et à la barbe des forces de l’ordre.

Le plan ne se déroule cependant pas comme prévu et ils sont alors capturés. En s’évadant, ils se retrouvent face à Dark Vador, le symbole de l’Empire. Obi-Wan l’affronte puis il se suicide après avoir fait sa prière pour radicaliser Luke et pour le forcer à éprouver de la haine contre les troupes impériales et… contre son propre père.

Obi-Wan aurait-il poussé Luke sur le chemin de la vengeance ?

Luke parvient à s’évader et il rejoint la résistance.

Quelques temps plus tard, il se lance à l’assaut d’une station spatiale et les paroles de son maître vont raisonner en lui juste avant l’attaque finale. Il va alors faire sa prière, fermer les yeux et se laisser guider par la Force pour défaire ses ennemis, prêt à se sacrifier pour le clan, pour ses pairs.

Et ça, ce n’est que pour le premier film. Les autres sont dans la même veine, même si l’histoire est un peu différente. Dans L’Empire Contre Attaque, notre jeune djihadiste se retrouve face à un nouveau maître, Yoda. Il lui demande de ne plus se poser de question et d’abandonner ses émotions pour entrer en communion avec la Force.

Ensuite, Luke subit un entrainement particulièrement difficile et il est renvoyé parmi les siens pour défaire l’Empire.

Le jeune homme tue de nombreux ennemis sur son passage et il en vient même à affronter l’empereur et son propre père dans le dernier film.

Alors bien sûr, George Lucas ne voyait pas les choses de la même manière et nous serons sans doute tous d’accord pour dire que Luke tient davantage du héros que du terroriste, mais il faut avouer que ce point de vue de manque pas d’intérêt et il offre finalement une autre lecture de la première trilogie.

Mots-clés insolitestar wars

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.