Lune : la présence d’eau confirmée par une météorite ?

Une équipe de scientifiques japonais a découvert un minéral attestant de la présence d’eau sur la Lune dans une météorite lunaire. La découverte de ce cristal de dioxyde de silicium, connu sous le nom de morganite, constitue pour les scientifiques une preuve de l’existence de glaces d’eau sous la surface du satellite terrestre. La météorite lunaire d’où a été extrait ce minéral, surnommé NWA 2727, a été trouvée dans un désert situé au nord-ouest de l’Afrique.

Masahiro Kayama, du département de la Terre et des matériaux planétaires à l’université de Tohoku, et son équipe ont analysé quatorze météorites lunaires et seule NWA 2727 contenait cette morganite. Les scientifiques avancent que ce minéral s’est formé à la surface de la Lune dans la zone appelée Procellarum Terrane.

Lune Clignote

Selon Kayama, la présence de ce minéral est une bonne raison de croire que des cristaux de glace d’eau abondants se cacheraient sous les profondeurs de la surface lunaire.

Un minéral qui n’a pas pu se former sur Terre

C’est la première fois que les scientifiques découvrent une morganite dans un échantillon de roche lunaire. Ce minéral semblable au quartz est connu pour se former sur Terre dans des conditions particulières et surtout dans les milieux sédimentaires des fluides alcalins.

Cependant, les chercheurs ont écrit dans l’article qu’ils ont publié en ligne le mercredi 2 mai 2018 dans la revue Sciences Advances que ce minéral n’a pas pu se former sur Terre vu que, si c’était le cas, davantage de morganites auraient été trouvées dans les sables du désert africain où les météorites ont été découvertes.

De nouvelles opportunités à la découverte spatiale

Kayama a déclaré à Space.com que la découverte de ce minéral permettait de prouver qu’il y a de la glace d’eau dans la matière lunaire bien que la morganite présente une faible quantité d’eau du fait qu’elle se forme à partir de l’évaporation de l’eau. De nombreuses observations et recherches ont d’ailleurs révélé cette présence d’eau sur la Lune.

Le satellite d’observation et de détection de cratère lunaire de la NASA a détecté des substances liquides dans un cratère ombragé près du pôle sud de la Lune. De plus, la sonde indienne Chandrayaan-1 a collecté des preuves de l’existence d’eau dans la mince atmosphère au-dessus de la surface de l’astre.

Beaucoup de personnes pensaient jusqu’à présent que les sondes de télédétection n’ont pu repérer de l’eau qu’autour des pôles. Néanmoins, Kayama affirme que cette découverte atteste de l’existence de l’eau dans la zone souterraine. Les scientifiques estiment même que la teneur en eau du sol pourrait atteindre les six litres par mètre cube, ce qui serait assez pour permettre aux astronautes de se réapprovisionner en eau durant leurs missions spatiales.

Mots-clés espacelune